Elle est la Numéro Une française en SUP Race, l’une des disciplines de l’univers Stand Up Paddle.
Olivia Piana, née le 26 mars 1991 à Marseille, s’est forgée depuis sa première course en 2011 un palmarès XXL. Multiple championne de France, plusieurs fois vice-championne du monde, 6 titres de championne d’Europe, Olivia Piana rayonne sur sa board ! 

Sacrée championne d’Europe 2018 en technical race, début septembre en Sardaigne, la rideuse a accepté de donner aux lecteurs du Mag’ Sportihome 5 CONSEILS POUR S’AMELIORER EN SUP RACE ! Sortez vos pagaies, c’est parti…

Qu’est ce que le SUP Race ? 

Ceux qui parlent un peu anglais auront saisi, mais c’est Olivia Piana qui va vous l’expliquer ! 

« Le SUP Race, c’est du stand up paddle de course. Il y a deux disciplines principales :
– La longue distance, qui peut se faire en boucle ou d’un point A à un point B.
– La deuxième, c’est la technical race, généralement sous forme de deux ou trois boucles, en bord de plage, avec de nombreux virages et éventuellement quelques passages à terre. C’est le format le plus spectaculaire et le plus technique, puisque les courses peuvent parfois se disputer dans les vagues, comme en Californie », résume la N°1 Française, qui a disputé sa première épreuve de SUP Race à Six-Fours-les-Plages (Var), en 2011.

Marquée par les « superbes ambiances sur les courses », Olivia Piana (qui fut par ailleurs vice-championne du monde jeune de windsurf slalom, en 2010) est également séduite par la simplicité de mise en place des contests. « A la différence d’autres sports de glisse, le SUP Race se pratique dans toutes les conditions, que la mer soit calme ou agitée. C’est même préférable qu’il y ait du vent et des vagues ! »

Nous donner 5 CONSEILS POUR S’AMELIORER EN SUP RACE ne fut pas très difficile pour la néo-basque (elle est installée à Anglet), ouvrez grand les yeux !

s'améliorer en SUP Race avec Olivia Piana

1. Prendre du plaisir

Comme dans tout sport, il convient d’aimer ce que l’on fait pour emmagasiner le max de sensations et dépasser ses limites. Cela tombe bien, en SUP, le plaisir est quasi immédiat et se renforce avec l’arrivée d’éléments extérieurs.

 « Il convient de s’adapter au vent, aux vagues, aux conditions météo qui peuvent rendre notre pratique beaucoup plus marrante, sur un plan d’eau qui bouge », dixit Olivia Piana. En vraie waterwomen, la Frenchie ne se limite d’ailleurs pas uniquement à sa planche et sa pagaie.

« Je fais beaucoup de surf sur Anglet lorsqu’il y a des vagues. Quand le vent est là, j’aime me lancer dans des downwinds (descendre au vent et à ramer et naviguer, tout en surfant la houle de pleine mer, qui donnent l’impression de voler au-dessus de l’eau… Même si l’entraînement de race est parfois dur, prendre du plaisir vient vraiment éliminer les sensations désagréables ! »

Autre conseil pour conseils pour s’améliorer en SUP Race, et pas des moindres : le partage !

s'améliorer en SUP Race avec Olivia Piana

2. Par-ta-ger

Notion fondamentale en sport, le partage trouve également tout son sens en paddle.
Olivia Piana ne dit pas le contraire : « même si l’on n’a pas tout à fait le même niveau, ramer avec des amis est un moyen idéal d’entretenir la motivation de chacun. Quand je pars avec des personnes n’ayant pas mon niveau, cela m’arrive de faire demi-tour jusqu’à eux, en travaillant mes virages… Cela ne me dérange pas du tout ! Partager une session à plusieurs, entre amis, c’est beaucoup plus fun… » 

De quoi joindre l’utile à l’agréable, et de s’améliorer en SUP Race dans la joie et la bonne humeur. 

Le paddle, ce sont donc de grands moments de partage entre riders, chers à Olivia Piana. « Ce qui m’a beaucoup plu dans ce sport, et ce qui fait que je continue, c’est la communauté. Le SUP n’est pas qu’une activité physique, il y a aussi le plaisir de rencontrer des gens, échanger avec des passionnés venant de tous horizons. » 

Alors, guettez les SUPers et engagez la discussion à terre ou sur l’eau, parlez technique, cela vous servira forcément pour votre pratique du paddle. Enjoy !

Les conseils d'Olivia Piana pour s'améliorer en SUP Race

3. Changer fréquemment de spot

« J’ai vraiment tendance à tester de nouveaux endroits où ramer », glisse Olivia Piana. « Ce qui me plaît avec le Stand Up Paddle, c’est que je suis complètement libre d’aller où je veux, de naviguer dans des coins totalement différents, de découvrir des petites criques que l’on ne peut pas trouver en surfant… tout en faisant mon entraînement. »  

De quoi démultiplier le plaisir, de se préparer de manière ludique à sa prochaine (ou première) course, de casser en outre la routine (aux effets généralement désastreux sur la motivation)… 

Bref, d’en prendre plein les yeux tout en maximisant ses chances de succès futur. Quoi de mieux ?

4. Trouver la bonne board

« Il faut trouver une planche qui convienne à notre niveau, pas trop étroite car on risque de manquer de stabilité, on aura alors du mal à bien placer son geste et à être efficace sur les courses. La board doit par ailleurs être adaptée à votre poids », souligne Olivia Piana. Standard aujourd’hui, la planche de 14 pieds supplée progressivement la 12’6, pas idéale pour les grands gabarits. 

Trouver sa board, c’est comme pour une paire de chaussures : il ne faut pas hésiter à en essayer plusieurs… Ou du moins à se renseigner méticuleusement sur ses caractéristiques (largeur, volume…) jusqu’à dénicher LA planche. Celle qui vous apportera une confiance absolue en vous, car vous aurez déjà confiance dans votre matos, celle qui vous fera gagner quelques dixièmes, celle sur laquelle vous vous sentirez comme un poisson dans l’eau.  C’est de cette façon que vous vous améliorerez de manière significative, et que vous pourrez viser une meilleure performance course après course. Go champion !
s'améliorer en SUP Race avec la championne de SUP Race

5. Choisir la bonne course

Mais utiliser un matos adapté ne fait pas tout, encore faut-il sélectionner les bons objectifs !
Le nombre de courses en SUP Race accessibles à tous augmente ainsi d’année en année. Il ne faut donc pas se tromper , surtout pour votre première épreuve. 

« Je recommanderais de choisir une course d’une durée max de 10km, cela correspondra à 1h-1h30 d’efforts. Quand on débute, c’est déjà long ! », estime Olivia Piana. « Visez également un plan d’eau pas trop difficile, il y a de plus en plus de courses sur des lacs. Je pense à l’Alpine Lake Tour, une épreuve super sympa. Le cadre est magnifique, les organisateurs sont top, il y a une superbe ambiance… »

 

BONUS – L’entraînement pour s’améliorer en SUP Race 

Voici un autre conseil utile d’Olivia Piana, pour s’améliorer en SUP Race : le training. Gagner en endurance, progresser en résistance à l’effort sont en effet des buts en soi pour n’importe quel athlète voulant s’améliorer en SUP Race. La N°1 Française a son avis sur le sujet ! 

« Ce qui fonctionne bien et qui rend les séances un peu plus ludiques, c’est de faire des séances où tu changes de rythme, en fractionné. Cela se base sur les fractionnés que tu retrouves dans la course à pied, le vélo… Cela augmente vraiment le niveau de pratique ! », estime Olivia, qui complète : «  je ne suis pas coach sportive, mais si l’on place 2-3 séances de fractionné/ semaine, avec 2 autres séances de foncier, c’est super ! »

L’aspect technique est également important en Stand Up Paddle, encore plus dans la Race. Comment se perfectionner en rame ? Olivia Piana a là encore son avis sur la question. 

« Je conseille vivement aux pratiquants de SUP Race de rejoindre des clubs de pirogue, notamment les Tahitiens. J’utilise cette technique tahitienne de rame sur les courses, où on va vraiment venir allonger son geste au maximum. On ne pense pas à tous les détails, il est donc utile de se rapprocher de ces clubs. Et c’est cool de varier les plaisirs ! »

 

Vous avez désormais toutes les clés en main pour s’améliorer en SUP Race. Tout ça grâce à la N°1 Française, Olivia Piana ! 

D’ailleurs, la communauté Sportihome recense aussi les spots de Stand Up Paddle un peu partout en France. Idéal pour tester de nouveaux coins et mettre ces conseils en pratique ! 


Tous les spots de Stand-Up-Paddle

 

Retrouvez toute l’actualité de Olivia Piana sur les réseaux sociaux  :

Insta Olivia Piana

 

 

FB Olivia Piana


Ceci devrait vous intéresser :

 

 

Rédacteur Web pour Sportihome.com