Sport bien fun, le Stand Up Paddle est encore à l’honneur sur Sportihome !
Après les 5 conseils d’Olivia Piana pour s’améliorer en SUP Race, la rédac’ du Mag’ a cette fois sollicité Delphine Macaire.
Championne de France et d’Aquitaine de SUP Surf en 2017, la rideuse d’Arcachon (par ailleurs kitesurfeuse expérimentée) s’est prise de passion pour la discipline, dès sa première session.
Delphine Macaire a aujourd’hui accepté de donner aux lecteurs du Mag’ Sportihome 6 conseils pour réussir sa session SUP Surf ! Alors, prêts à aller affronter les vagues ?

 

Le SUP Surf, une discipline bien sportive ! 

Delphine Macaire - réussir sa session de SUP Surf

© Bertrand Beauchet Macaire

A vos yeux, Stand Up Paddle rime nécessairement avec « balades tranquilles sur du flat », sans un gramme de houle ?
Eh bien, dites-vous qu’une version encore plus sportive existe (sans parler du SUP Race cher à Olivia Piana) : le SUP Surf ! Autrement dit, l’art de surfer les vagues avec sa belle planche de paddle. Une pratique pas si simple, à en croire Delphine Macaire.

« Beaucoup de gens pensent que c’est un sport facile, mais on fait très vite marcher le cardio dans les vagues ! C’est un certain challenge de devoir passer la barre sur une planche ; avec laquelle on ne peut pas faire le « canard »… », explique l’Arcachonnaise, très vite tombée accro de cette discipline.
Et Delphine Macaire de compléter : « j’adore être sur l’eau, affronter l’océan, passer la barre, aucune session n’est pareille. Sur ma board, j’ai de l’eau jusqu’aux chevilles, c’est super instable, le défi me plaît. Le SUP Surf, c’est d’ailleurs le sport roi pour le gainage abdos/lombaires, cela fait vraiment travailler les muscles en profondeur… »

Surfer en stand up paddle ne s’apprend donc pas en 60 secondes chrono, mais cela tombe bien, Delphine Macaire est là pour vous aider ! Voici ses 6 conseils pour réussir sa session SUP Surf, prenez des notes…

Bien se préparer physiquement 

« Je cours quand je peux et j’essaie d’aller à la salle pour travailler biceps/triceps, les épaules et le dos », liste la rideuse. Un entraînement physique nécessaire avant d’aller se mesurer aux vagues, et pour cause : en SUP Surf, le risque de blessure n’est clairement pas à négliger, comme dans tous les sports. « C’est un sport à tendinites au niveau des épaules », confirme Delphine Macaire. 

Pas question, donc, de filer sur les spots sans vous être préparé et gainé un minimum, faute de quoi vous prendriez le risque de vous faire rapidement retourner comme une crêpe ! Delphine Macaire a sa formule : « Si l’on est tout mou, ça ne marche pas ! » Alors, on chausse les baskets et on s’active, vous n’en serez que plus performant sur votre board… 

Retrouvez tous les logements SUP sur Sportihome !

 

Choisir le bon matériel

Delphine Macaire - réussir sa session de SUP Surf© Bertrand Beauchet Macaire

Une question se pose d’entrée en terme de matos : planche de SUP gonflable ou rigide ?
La championne de France SUP Surf 2017 a son avis sur le sujet : « la planche gonflable peut être une bonne solution, dans des petites vagues et s’il y a du monde à l’eau. Si on ne maîtrise pas trop, ce sera beaucoup moins dangereux… Elle est compacte, les gens voulant partir en trip peuvent l’amener partout, c’est un autre avantage. Cela étant dit, la glisse sera moins bonne avec une gonflable ; je recommande donc une rigide aux personnes voulant pratiquer le SUP Surf sur le long terme. »

N’hésitez pas non plus à tester une « petite » board, option choisie par Delphine Macaire, de manière à simplifier votre ride dans les vagues. « Une grande planche vous facilitera la vie pour ramer, aller au pic et tenir debout, mais une fois qu’on est dans le surf, les choses deviennent beaucoup plus compliquées ! A nos débuts, on aura beau essayer de se diriger dans la vague, la planche va aller tout droit… je l’ai vécu ! », se remémore la Française.
Choisir une planche à la bonne taille sera donc une étape à ne pas négliger, si vous ne voulez pas trop galérer pagaie en main… 

Et justement, concernant la pagaie, Delphine a également son mot à dire : « je conseille d’acheter directement une pagaie en carbone, même si c’est un investissement. En SUP Surf, on part à l’arrêt pour prendre une vague et on va ramer fort tout de suite, il vaut donc mieux avoir quelque chose de souple qui ne tue pas le dos ni les articulations », témoigne la jeune femme. « En vagues, la pagaie nous sert presque de béquille, il faut donc que la pale soit assez raide pour éviter de tomber, le carbone est l’idéal. » C’est dit ! 

Travailler sa technique 

Pas de recette miracle, pour réussir sa session de SUP Surf, il faut…bosser ! Inutile de se pointer au pic sans maîtriser quelques bases du SUP faute de quoi, là encore, vous en serez quitte pour un bon wipeout. Delphine Macaire confirme : « pour réussir sa session de vagues, il vaut mieux savoir ramer sur du plat, savoir ramer droit et savoir faire demi-tour, tout en ayant un bon équilibre. En gros, être bien sur sa board sans avoir besoin de se concentrer, car le SUP Surf demande d’être constamment mobile.» 

Choisir le bon spot

Autant être clair, il n’est pas conseillé de s’amuser à défier des murs d’eau pour votre première session ! On exagère un peu, mais rappelez-vous : step by step… « Il faut aller dans de petites vagues au début, 40 à 80 centimètres, c’est largement suffisant. Ne partez pas sur de grosses vagues direct, avec un pic plein de monde… », livre la championne de France SUP Surf 2017. Démarrez en douceur, c’est de cette façon que vous prendrez confiance, passerez des étapes et progresserez de manière significative ! 

Delphine Macaire complète : « les pics les plus beaux, où la vague déroule bien, seront évidemment peuplés de riders. Pour débuter, il vaut mieux privilégier un pic où il n’y a personne, car on ne va pas forcément pouvoir éviter les gens, quitte à composer avec une vague moins jolie… sans aller dans du shorebreak et de la vague qui pète au bord pour finir dans le sable », explique l’Arcachonnaise. « Essayez de privilégiez des pics où il y a une petite passe pour aller au large, afin d’éviter d’avoir une barre trop difficile à franchir dés le début… » 

Pas avare de conseils, Delphine Macaire a un autre tuyau : « je conseille de ramer à genoux pour aller au pic, lors de la première session. C’est un bon moyen de prendre ses repères, tranquillement. Quand vous remontez au pic, faites par ailleurs attention qu’il n’y ait personne derrière ! »

Voir les meilleurs spots de SUP

Prendre une vraie vague… et foncer ! 

« En surf, on peut débuter en prenant la mousse mais il faut oublier cela en SUP, la mousse te fera tomber en arrière. On doit donc attendre la vague au large, et faire demi-tour lorsqu’elle arrive, tout en surveillant qu’il n’y ait personne d’autre », rappelle Delphine. Avant de nous livrer sa technique pour prendre une vague !

« Bertrand (Beauchet, son compagnon) m’a dit : « quand elle arrive, c’est ta vague ! S’il n’y a personne et que tu as décidé de la prendre, ; il faut tout donner, et manier la pagaie comme si tu avais envie de faire des trous dans l’eau ! » Je vois souvent des gens démarrer comme s’ils caressaient la vague, mais il faut vraiment y aller, comme si ta vie en dépendait (rires). » Compris ? 

Apprendre à chuter 

Delphine Macaire - réussir sa session de SUP Surf 2

© Bertrand Beauchet Macaire

Autre élément important avant sa première session SUP Surf : vous devez savoir chuter ! On ne tombe en effet pas n’importe comment de sa planche, et puisque les chutes sont fréquentes dans les sports nautiques… Autant les maîtriser ! 

Mais quelle est la chute idéale ? Là encore, Delphine Macaire a la réponse à cette question,  et vous donne son ultime conseil. 

« Il ne faut jamais tomber devant sa planche, ce qui paraît logique mais tout le monde ne le sait pas forcément. Evitez aussi de tomber derrière, privilégiez un côté ou l’autre de la board. Le leash doit d’ailleurs faire au minimum la longueur de la planche. D’autre part, ne lâchez jamais la pagaie ! Je vous rassure, l’instinct de survie fait qu’on ne la lâche pas, sauf si les vagues sont vraiment énormes… »

BONUS – Rester humble

Pour refermer en beauté cet article-conseils avant une session SUP Surf, Delphine Macaire a une toute dernière recommandation. Et cette fois, on ne parle pas matos, physique ou technique, mais psychologie… 

« En SUP Surf, il faut rester humble devant les éléments, ne pas surestimer ses capacités. Je vois parfois des gens partir à l’eau, dans des conditions où cela commence à « tarter » (sic) niveau taille. Ils ont du mal à tenir debout, et veulent déjà aller au pic… Il faut donc bien choisir ses vagues, apprendre à les lire et à les observer ; pour ne pas aller au carton sur des vagues qui ferment. Enfin, je conseille aux gens de prendre leur licence FF Surf. Celle-ci couvre super bien si l’on blesse quelqu’un ou si l’on se blesse… »

Vous avez désormais toutes les clés en main pour réussir votre session de SUP Surf ; grâce à la rideuse Delphine Macaire, championne de France 2017 de la discipline ! 

 

Suivez Delphine Macaire sur Instagram !

Delphine Macaire INSTA

 

 

Dormez chez des passionnés de SUP

 

Ceci devrait vous intéresser :

 

Rédacteur Web pour Sportihome.com