– Pro Snowboardeuse en boarder cross –

 

Fiche technique – Chloé Trespeuch

(son site web)

Date de l’interview : le 12 avril 2017
Débarquement sur terre : 13 avril 1994 en Savoie
Année de pratique : j’ai commencé à 6 ans avec une petite planche Salomon, car mon grand frère Léo en faisait déjà en compétition, c’est d’ailleurs lui qui m’a initié à ce sport !
Discipline favorite : Le boarder cross ! Je me suis spécialisée dans cette discipline car j’aime le côté course, il y a aussi un côté stratégique (car il faut prévoir les lignes de dépassement, prendre les décisions rapidement), de la vitesse (95km/h aux Championnats du Monde sur le parcours), ça procure de bonnes sensations fortes
Ton 1er boarder cross : Mon 1er boarder cross, c’était aux Menuires à Val Thorens, là où j’ai débuté le snowboard. Je me rappelle, j’étais microbe, c’était le combat pour être le 1er en bas. On était quatre sur la ligne de départ sur un petit parcours avec de petits obstacles.
Ton prochain move : j’aime beaucoup les backflips, donc peut être essayer un double backflip !
Un/une rideur qui t’inspire : aucun(e) en particulier, car je m’intéresse vraiment à toutes les disciplines de snow !
Meilleur trip : pour le cadre et l’environnement, c’est la Finlande où je suis déjà allée pour m’entrainer : c’est très dépaysant. Tous les jours, les levers & couchers de soleil sont très lumineux (il ne fait jour seulement qu’une heure). Cette splendide lumière rasante sur des paysages enneigés et très sauvages, avec parfois des rennes qui se baladent, c’est fabuleux !
Meilleur souvenir de compétition : C’est Sochy pour le parcours technique mais aussi pour l’événement, car c’était ma 1ère médaille olympique. Mon cœur balance aussi avec la Sierra Nevada pour le Championnat du Monde de cette année. Je suis revenue avec 2 médailles, une en or en équipe et une en argent en individuel. Le spot est super joli, on voit la mer quand on ride.
Trip de tes rêves : La Nouvelle Zélande, je n’y suis jamais allée, mais il y a pas mal de snowparks et boarders sympas
Palmarès : 2 médailles au Championnat du Monde, 10 podiums en individuel (3en Coupe du Monde en équipe et 1 médaille d’or au Championnat du Monde)
Sponsors : Les deux villes  qui me soutiennent depuis le début : Val Thorens où j’ai grandi et où j’ai tout appris, Saint Jean de Monts (en Vendée). Aussi GPA (casques, 100% made in France), Caradiboï, Oxess (planches sur mesure), Nidecker (fixations) et  Skidress (vêtement, 100% made in France).

 

 

Interview

Sportihome Mag: « Salut Chloé Trespeuch ! Que fais-tu en ce moment et sur quel spot de la planète bleue es-tu en train de profiter de la vie ? »
Là je suis en repos car la saison est finie depuis la semaine dernière, je fais pas mal d’équitation ma 2eme passion, 100% plaisir, 100% repos !
J’en profite avant de ré-attaquer la préparation physique dans 2 semaines.

Sportihome Mag: « Depuis quand pratiques tu le snowboard ? Quels souvenirs gardes-tu de ta première session ? »
Je me souviens de mes premières sorties avec mon frère, il m’a beaucoup poussé et fait progresser. Chaque journée était animée par de nouveaux défis, j’y allais même quand j’avais peur. Il me disait toujours que j’en étais capable, même si c’était bien au-dessus de mon niveau. J’avais confiance et j’y allais ! ^^

Sportihome Mag: « Racontes-nous comment tu es devenue snowboardeuse professionnelle ? »
Ca s’est fait naturellement, en grandissant à Val Thorens j’ai été poussée vers les sports de glisse. Au collège, j’ai fait Sport études car ça me permettait d’allier études et compétition. Pour le lycée, pareil j’ai été sélectionnée au pôle France pour faire Sport Etudes à Albertville, ça me permettait de rester performance, d’avoir beaucoup de préparation physique et d’être libre l’hiver pour les compets.
Juste après je suis rentrée en équipe de France Junior. J’ai fais mes premières victoires en Coupe d’Europe assez rapidement donc j’ai pu intégrer le groupe Coupe du Monde. Le snowboard cross est ainsi devenu mon métier car je me suis investie à plein temps pour accéder au plus haut niveau et aller chercher une médaille Olympique !

Sportihome Mag: « Quel a été ton premier trip snowboard? »
Mon premier trip Snowboard en dehors des Alpes, c’était en Turquie pour les Championnats du Monde Junior. C’était à Erzurum, ce n’était pas vraiment la plus belle station que j’ai vu, un voyage spécial !

Sportihome Mag: « Comment organises-tu tes déplacements, seule ou en groupe et comment gères-tu le logement ? »
Pour le snowboard, je pars toujours dans le cadre de la fédé, donc tout est organisé.
Sinon j’ai fait un peu de surf dans les Landes. En général, je cherche un hébergement sur une plateforme collaborative entre particuliers, puis ensuite je prends des cours de surf. Je pars toujours en groupe avec des copains on se marre plus !

Sportihome Mag: « Sportihome.com propose aux riders de toute la planète de partager leur passion et leurs logements à proximité des spots, penses-tu que cela puisse agrandir notre communauté et susciter le gout du voyage ? »
Oui carrément, tu pars dans l’objectif de découvrir un sport et de le pratiquer. Ca donne un vrai but dans tes vacances.

Sportihome Mag: « selon toi quels sont les avantages de ce type de plateforme ? »
Le concept est top avec le partage de ta passion avec des hôtes pratiquants, aussi d’être mieux informé par un local surtout dans un endroit que tu ne connais pas, c’est pas évident de trouver exactement ce que tu veux.
Je vais l’utiliser pour mes randos d’équitation c’est hyper pratique !

Sportihome Mag: « tu serais prête à héberger des snowboarders / snowboardeuses chez toi et leur faire découvrir ton home spot ? »
Oui ! Je n’ai plus d’hébergement à Val Thorens, à part chez mes parents car je vis à Lyon maintenant. Mais s’ils venaient à Val Tho en même temps que moi, ce serait avec plaisir que je leur ferai découvrir le coin, l’idée me plait !

Parcourez les meilleurs spots de Snowboard sur Sportihome avec par exemple :

 


Ceci devrait vous intéresser :