Le surf, cette discipline sportive connaît une montée en puissance depuis quelques années déjà et regroupe de plus en plus d’adeptes à travers la planète bleue. Pendant longtemps, les fanas de surf redoutaient le moment de la tombée de la nuit, qui signifiait pour eux d’avoir à quitter l’eau. Toutefois, aujourd’hui la tendance en vogue de l’univers de la glisse est celle du surf de nuit. Désormais il n’est plus rare de retrouver des spots permettant aux pros surfeurs de se hâter à leur pratique favorite la nuit ! Et oui, vous l’aurez bien compris : si vous cherchez à vivre encore plus d’adrénaline dans vos sessions, pourquoi ne pas tester le surf de nuit ?

Surfer demande une anticipation constante, allant de l’observation des vagues, au choix du moment propice pour se lancer. Alors que de jour, il n’est déjà pas toujours évident d’avoir le sens du timing, alors ça va se compliquer de nuit ! C’est parti on attaque, Sportihome magazine vous explique comment s’y prendre pour surfer de nuit.

 

Comment faire du surf de nuit ?

Le niveau, avoir de bonnes bases en surf

surf de nuit

© Anglet-tourisme

Avant de se lancer au surf de nuit, il est essentiel d’avoir un bon niveau. D’une part, savoir manier sa planche à la perfection, puis d’autre part, avoir une bonne lecture des vagues. En effet, la pratique du surf doit être acquise, de façon à ce qu’une fois dans l’eau, la principale préoccupation des surfeurs soit concentration et observation de l’environnement qui les entoure. De nuit, nous avons tendance à perdre un peu nos repères et c’est là que nos autres sens interviennent et vont avoir un rôle important à jouer ! La meilleure chose à faire est donc de maîtriser en amont son spot et de l’avoir testé de multiples fois, afin de connaître ses qualités et ses moindres recoins. C’est également le bon moyen de passer une nuit entre potes pour passer un bon moment, mais aussi pour être entouré au cas où il y aurait un problème.

Trouver le bon spot de surf de nuit

surf de nuit anglet

© District Agency

Des spots de surf il y en a plein, mais pour pratiquer le surf de nuit il existe des options spécialement pensées pour offrir les meilleures conditions aux surfeurs grâce à des éclairages puissants qui rendent le cadre plus safe. Bien évidemment, pour s’attaquer aux vagues dans l’obscurité, l’utilisation de lampes frontales est impérative. Une chose est certaine, c’est que la qualité du spot va forcément venir influencer sur les performances des surfeurs.

Dans ces spots qui privilégient le surf de nuit grâce à leurs installations, les vagues vont refléter les lumières provenant des éclairages, ce qui va améliorer la visibilité, et par la même occasion, va permettre de mieux anticiper la trajectoire des vagues.

Où sont les meilleurs spots pour surfer de nuit ? 

le surf de nuit

© Wetsuit Wearhouse

C’est le cas à Anglet, un spot qui a sa réputation dans l’univers du surf. C’est d’ailleurs là-bas où l’on assiste chaque année à l’épreuve Anglet surf de Nuit. Cette compétition de nuit ayant lieu une fois par an consiste à proposer 3 séries de 40 minutes où 4 surfeurs s’opposent et chaque année, on constate que le nombre de participants augmente.

C’est aussi le cas pour la plage de Bakio, dans le Pays Basque Espagnol, autre spot de surf apprécié à explorer de nuit grâce aux sources de lumières artificielles que l’on retrouve sur place.

Autre option de spot régulièrement exploité pour le surf nocturne est celui de la plage de Plévenon, au Cap Fréhel en Bretagne. Il y a aussi les Sables-d’Olonne, en Vendée, un spot pour les amateurs de surf de plus en plus convoité pour le surf de nuit. Et pour des spots encore plus mythiques, nous avons évidemment Maui, à Hawaii.

Petit aperçu vidéo de ce qui vous attend lors des compétitions de surf de nuit à Anglet

Découvrir les logements au plus près des meilleurs spots de surf de nuit : 

 

S’assurer que les conditions soient optimales

Très important, le facteur conditions météorologiques est évidemment à prendre en compte et à ne surtout pas négliger. Se trouver dans l’obscurité est déjà un sacré défi en soi, alors privilégier les conditions idéales avant de se jeter à l’eau, c’est vital. Pour cela, il existe des services spécialisés météo surf vers lesquels se tourner, tels que les applications mobiles, comme surf report. qui propose notamment une carte de prévisions météo, vents et marées. Important de préciser qu’en fonction des saisons il est possible que les températures chutent entre 10 et 15 degrés de nuit. Pensez donc à prévoir des combinaisons différentes selon la période de l’année.

Ne pas trop s’éloigner de la côte

surfer de nuit

© The New York Times

 Étant donné que la visibilité a tendance à être réduite la nuit, lorsque l’on se met au surf de nuit, une chose à respecter impérativement c’est de rester à proximité du bord. Cela permet d’assurer la qualité de champs de vision des surfeurs, tout en facilitant la sortie de l’eau si besoin. Sans oublier que c’est là qu’il y a de fortes chances de trouver les vagues idéales aux bons gabarits à surfer.

Surfer la bonne vague

Lorsque l’on surf de nuit, il est conseillé de privilégier de préférence les vagues de petites et de moyennes tailles. Il s’agira aussi de choisir celles qui sont les plus longues et d’être particulièrement attentif pour s’y introduire an bon moment. Les vagues doivent être régulières et aux alentours de 1m50 idéalement avec assez de fond. Ensuite on se lance, on rame et on coupe la trajectoire de la vague pour se laisser entraîner. À ce moment-là l’adrénaline est extrême, avec sensations et frissons garantis !

Pour le surf de nuit, on vous recommande un certain « gabarit » de vagues, mais si vous êtes plutôt surf de jour et grandes vagues à la « big wave », alors jetez un coup d’œil à notre article sur les 8 conseils pour réussir une session Big Wave.

Se préparer sur le plan physique et mental

comment faire du surf de nuit

© Heather smith photography

À moins d’être un court dormeur, lorsqu’il s’agit de se jeter à l’eau au beau milieu de la nuit, cela demande évidemment un certain effort! Il est donc primordial de se préparer à sa session surf de nuit correctement. Comment ?

  • On s’assure d’être physiquement en forme et pas trop frileux
  • Il faut être bien éveillé
  • Penser à s’échauffer à fond
  • Mange léger
  • Anticiper afin de s’équiper correctement et chaudement
  • On y va toujours accompagné

Il faut savoir que ce n’est que très rarement la première tentative qui va vous séduire. Comme tous les sports il faut persévérer et pratiquer pour l’apprécier réellement. Lorsque l’on surf de nuit, malgré l’obscurité de l’atmosphère nos sens ont tendance à être particulièrement aiguisés, ce qui permet de trouver le juste équilibre. De ce fait surfer dans ces conditions devient quasi instinctif.

Si vous êtes plutôt dans l’optique de progresser encore dans la discipline avant de vous lancer au surf de nuit et que vous recherchez des spots magiques dans lesquels vous entraîner, jetez un coup d’oeil au top 10 spots de surf en Bretagne.

On vous a mis l’eau à la bouche ? Si vous ne vous êtes pas encore mis au surf, sachez qu’il n’est pas trop tard, découvrez les 10 bonnes raisons de se mettre au surf.

Maintenant à vos planches, c’est à vous de jouer !

© Photo couverture : Surfertoday


Ceci devrait vous intéresser: