Temps de lecture : 5 minutes (pour faire le plein de sport et tourisme 🤙)

Le GR30 est sans conteste une des meilleures manières de partir à la découverte de l’Auvergne. Ce sentier de grande randonnée vous fera découvrir les lacs et volcans d’Auvergne. Aussi désigné comme le “tour des lacs d’Auvergne”, le GR30 vous réserve à la fois défi sportif et paysages majestueux. Si vous ne craignez pas d’avaler des kilomètres de randonnée et d’affronter du dénivelé, cet article est fait pour vous. Vivez des sensations fortes et admirez une multitude de paysages naturels le long du sentier. Que vous soyez seul ou à plusieurs, vous ne le regretterez pas ! Partez à la conquête des perles de l’Auvergne : Lac Pavin, Lac de Guéry ou encore le célèbre Puy de Sancy et ses 1886 mètres d’altitude.

Randonneurs, randonneuses, enfilez vos meilleures chaussures de randonnée et partez arpenter l’Auvergne.

Le GR 30 : Sentier de grande randonnée en 9 étapes.

GR30 Auvergne randonnée

Jour 1 : La Bourboule – Orcival, l’échauffement n’en est pas un !

Auvergne champ randonnée

On commence très fort avec cette première étape du GR30. Jugez plutôt : 23 km, 1000m de dénivelé pour un temps estimé entre 6 et 7 heures d’effort. Après cela, vous risquez de vous souvenir longtemps de vos premiers pas sur ce sentier. Apprenez à gérer votre effort et préparez vous à avoir les mollets qui piquent. Si la difficulté est au rendez-vous, le paysage devrait vous la faire oublier.

Au milieu du massif de Sancy, votre première épreuve s’appelle le Puy Gros (1485m). Cette partie de la randonnée est gourmande en effort. Cependant, une fois au sommet de ce premier volcan du sentier, une formidable vue sur le fameux Lac de Guéry.

Autre points clés de cette première étape du GR30: les roches Tuilière et Sanadoire mais aussi le lac Servières. Une fois arrivé à Orcival, vous pourrez admirer l’église qui s’inscrit dans les chefs d’œuvres de l’art roman.

Jour 2 : Orcival – Aydat, randonnée champêtre proche des lacs du GR30.

GR30 Saint Nectaire village randonnée

On quitte Orcival direction Aydat pour une deuxième étape de 26 km et 600m de dénivelé. Si le sentier est moins exigeant que la veille, comptez tout de même 6 à 7 heures de randonnée pour en venir à bout. Direction la Chaîne des Puys.

Le long du petit sentier vallonné, profitez de la vue sur les volcans des Puys comme le Puy de la Vache. Au cours de cette deuxième randonnée du GR30, vous pourrez également profiter du lac de la Cassière et du lac d’Aydat, tous d’eux d’origines volcaniques. A noter qu’il existe un petit sentier pédestre qui permet même d’en faire le tour si vous le souhaitez.

Jour 3 : Aydat – Saint Nectaire, randonnée et terroir au rendez-vous !

Auvergne forteresse murol randonnée

Pour ce troisième jour de rando, on reste encore dans le dur. Par conséquent, il faudra assumer le contre coup des deux étapes précédentes. Pas de place pour la fatigue alors même qu’une randonnée de 17 km pour 550m de dénivelé pointe à l’horizon. Comptez 4 à 5 heures pour la randonnée du jour.

Les moments clés de l’étape : le menhir de Cournols, les gorges de la Monne et enfin l’arrivée sur Saint-Nectaire. La ville est célèbre pour deux choses : son église romane et son fromage du même nom. N’hésitez pas à profiter pleinement des deux.

De plus, un morceau de fromage, un repas chaud et une nuit de sommeil réparateur seront votre meilleur remède pour contrer la fatigue de la randonnée.

Jour 4 : Saint-Nectaire – Besse-et-Saint-Anastaise, un peu de repos pour les braves.

lac Pavin randonnée

Cette étape est un petit peu longue mais réputée peu exigeante. Cependant, ne sous estimez pas pour autant les 23 km (tout de même) de cette randonnée. Avec ses 600m de dénivelé comptez 6 bonnes heures de marche sur le sentier.

Le GR30, ça pique les mollets mais ce sont aussi de belles découvertes le long du sentier. En parallèle de vos efforts, vous pourrez ainsi contempler la forteresse médiévale de Murol, le lac Chambon ou encore une vue sur la dent du Marais. Vous pourrez également visiter la cité médiévale de Besse.

Jour 5 : Besse-et-Saint-Anastaise – Brion, excursion au cœur de la réserve naturelle des Sagnes.

GR30 auvergne randonnée

La randonnée du jour est relativement accessible, durant les 17 km de cette étape vous vous enfoncerez dans l’Auvergne profonde. En dépit de la fatigue, c’est une petite étape avec un dénivelé de 550m dont vous devriez venir à bout après 4 ou 5 heures.

Au détour du sentier, prenez le temps d’admirer le lac Pavin, le lac Montcineyre, le village de Compains ou encore le paysage du Cézallier depuis la motte Brion.

Cette étape du GR30 vous emmène dans une Auvergne plus profonde et moins connue du grand public.

Jour 6 : Brion – Egliseneuve d’Entraigues, retour à l’effort sur le GR30 !

GR30 auvergne lacs

Après deux étapes de moindre difficulté, la randonnée du jour est un peu plus difficile malgré ses 16 km pour 450m de dénivelé. Il vous faudra 4 heures intenses de marche pour arriver au bout de cette 6 -ème journée sur les sentiers du GR30.

En premier lieu, vous allez surtout traverser de la tourbière. Sachez que les tourbières sont des espaces protégés où poussent une flore fragile qu’il faut respecter. Par la suite, vous croiserez également les lacs d’En Haut et d’En Bas mais aussi la cascade du bois de Chaux.

Jour 7 : Egliseneuve d’Entraigues – Saint-Genès-Champespe, trois lacs pour le prix d’un.auvergne randonnée volcan

Déjà le septième jour, plus que trois étapes avant la fin. A partir de maintenant, on rentre dans le dur de ce GR30, le sentier est exigeant et la randonnée se fait plus difficile. Pour cette étape, 21 km de sentier, 500m de dénivelé à avaler pour entre 6 et 7 heures d’effort à gérer. Mine de rien, la fatigue s’accumule et les kilomètres défilent.

C’est pourquoi, n’hésitez pas à faire une halte dans votre randonnée du jour pour profiter des trois lacs de l’étape : lacs de l’Esclauze, de Lastioulles et de Crégut.

Trouvez votre logement en Auvergne avec Sportihome !

Jour 8 : Saint-Genès-Champespe – Chareire, avant dernière étape de randonnée.

GR30 Puy de Sancy coucher de soleil

Le GR30 arrive bientôt à son terme. Malgré tout, pas de relâchement, comptez environ 7 heures pour mener à bien cette étape de 26 km et 450 m de dénivelé. L’étape est longue mais elle ne présente pas forcément de difficulté technique.

Au programme de cette avant dernière étape du GR30, le lac de la Landie et le lac Chauvet. A l’instar du lac Pavin, le lac Chauvet est un lac d’origine volcanique. Pour autant, si l’envie vous en prend, n’hésitez pas à pique-niquer à ses abords. Superbe paysage garanti ! Vous apercevrez également au cours du sentier, le GR4 qui suit les crêtes de Super-Besse et de la Perdrix. Puis vous passerez par le lac de Gayme où vous retrouverez de la tourbière et vous serez presque arrivé.

Jour 9 : Chareire – La Bourboule, le Puy de Sancy en cadeau d’adieu du GR30!

auvergne randonneuse

Cette dernière étape fait 27 km et sera plutôt sportive avec ses 900 mètres de dénivelé et ses 7 heures de marche. Vous rejoindrez La Bourboule en vous attaquant au Puy de Sancy. Alors que l’on entrevoit la fin de ce GR30, voilà que ce dresse le point culminant du Massif Central. Le Puy de Sancy culmine à 1886 mètres d’altitude, un superbe défi pour terminer le GR30 en apothéose.

Durant votre ascension, gardez l’œil ouvert et vous apercevrez certainement la faune locale. Par ailleurs, prenez le temps de vous poser, d’admirer ce qui vous entoure et de prendre quelques photos.

Vous voilà de retour à La Bourboule, la boucle est bouclée. Vous méritez des félicitations, vous êtes venu à bout du GR30. Cette randonnée vous laissera sans doute des souvenirs inoubliables. Plus encore si vous étiez plusieurs à partager cette aventure.

« Le GR30 : Tour des lacs et volcans d’Auvergne. »

Voilà certainement la meilleure description de ce qu’est le GR30. Au total, le parcours représente environ 190 km de marche et 5500 mètres de dénivelé cumulé. La plupart des étapes de cette randonnée sont accessibles prises une par une. En revanche, si vous souhaitez vous attaquer à ce sentier de grande randonnée, assurez-vous d’être préparé et équipé en conséquence. A condition, que vous vous lanciez dans de bonnes conditions, ce GR30 devrait être une expérience sensationnelle. Alors quand est-ce que vous vous attaquez au GR30 ?

Zoltàn Mayer


Autres articles qui pourraient vous plaire :