Temps de lecture : 5 minutes (pour faire le plein de sport et tourisme 🤙)

Taille, litrage, forme du nose, du tail, dérives, matériaux… Il existe autant de types de planches de surf qu’il y a de surfeurs, de manières de rider et de conditions de surf. Mais alors comment s’y retrouver à travers toutes ces notions ? Choisir sa planche de surf peut vite virer au casse-tête. On essaye de démêler tout ça afin de vous aider à choisir la planche de surf la plus adaptée à votre niveau et votre style de surf.

Les conseils pour bien choisir sa planche de surf

Différentes notions régissent la construction d’une planche de surf, qu’on appelle communément, le shape. Commençons par la base : la longueur. Elle se traduit en pieds et en pouces. N’ayez donc pas peur quand le vendeur ou le loueur vous parlera de 8”6, 7”2 ou autres 10 pieds. La longueur varie généralement de 5 à 11 ou 12 pieds. Pour faire simple, plus votre planche sera courte plus elle sera réactive et vous permettra d’enclencher des manœuvres sur la vague. Plus elle sera longue, plus il vous sera aisé de prendre de la vitesse à la rame et de partir même sur les plus petites vagues. Le shortboard renvoie à un surf engagé dans des vagues d’une certaine taille avec de la puissance. Le longboard permet de s’amuser même dans de petites conditions. Il offre la possibilité d’avoir un surf plus doux ainsi que de se déplacer sur sa planche.

Sans tomber tout de suite dans la binarité shortboard ou longboard, il existe des planches hybrides qui essayent de concilier les différents avantages inhérents à ces types de planches.

Planche de surf pour débutant : la mousse, un incontournable pour se lancer

Si vous lisez ce papier et que vous souhaitez débuter totalement dans le surf, nous ne pouvons que vous conseiller de vous tourner vers les traditionnelles, mais néanmoins redoutablement efficaces, planches en mousse. Ces dernières sont à destination des débutants et permettent de commencer à apprivoiser la discipline et ses sensations. Leur consistance permet une très bonne flottabilité et stabilité. Relativement longues et larges, vous partirez facilement sur les vagues sans avoir besoin de vous tuer les bras à la rame. Seul hic, la remontée au pic. En effet, le “duck dive” est difficile, voire quasi-impossible, avec une planche en mousse selon sa longueur. Il vous faudra adapter la taille de votre planche de surf en fonction de votre taille et de votre poids. Decathlon, avec sa marque Olaian, propose une gamme complète de planches en mousse de toutes les tailles à des prix abordables. La planche de surf decathlon est donc votre meilleure amie si vous souhaitez commencer le surf à petit prix. Autrement, vous pouvez également jeter un coup d’œil du côté des marques Softech et Indio.

Il n’est pas rare de voir certains surfeurs confirmés sortir leur planche en mousse pour une session de free surf dans des conditions légères.

Une fois la bonne planche en mousse bien en main, ou si vous avez un niveau intermédiaire, vous pouvez passer sur une planche en dur. Il existe différents matériaux. Vous aurez souvent le choix entre une planche en PU ( polyuréthanne ) ou en Epoxy. Ce dernier permet d’obtenir une planche plus résistante, plus légère et ayant plus de répondant dans vos mouvements.

Fish, malibu, planche de surf evolutive, egg surf… quelle planche de surf choisir ?

taille de planche de surf

Source : es.wikipedia.org

Encore une fois, il existe une multitude de formes et de tailles de planches de surf dont la limite ne dépend que de l’imagination des shapeurs. Il existe cependant des modèles pré-définis de materiel de surf.

Le malibu ou mini-malibu correspond à des planches dont la taille varie de 7”2 à 8 pieds. Elles présentent un litrage ( le volume de la planche ) assez important permettant une bonne flottaison. Elles constituent un type de planche de surf idéal pour ceux les débutants souhaitant passer à une planche en dur et permettent de commencer à appréhender les virages et variations de courbe sur des vagues de taille moyenne.

Les planches dites évolutives sont également un bon compromis entre stabilité et maniabilité. Elles sont plus courtes que les mini-malibu, généralement entre 6” et 6”6, et permettent de s’essayer au surf sur une planche relativement courte. Idéal pour progresser et commencer à s’essayer à quelques manœuvres.

Vient ensuite le fish. Ce type de planche permet d’avoir la maniabilité d’un shortboard avec un peu plus de volume. La forme du nose ( nez ) et du tail ( arrière de la planche ) est étudiée dans le but de faciliter les départs sur des vagues petites et molles. Vous reconnaîtrez facilement le fish à la forme en V renversé de son tail.

comment choisir son surf

© Antoine Jézéquel

Il existe encore plusieurs autres types de planches de surf, comme l’egg, planche polyvalente et réactive, qui tire son nom de sa forme arrondie. Ou le gun, planche au shape pointu et affuté, utilisée pour dompter les (très) grosses vagues.

Comment choisir son surf ? Une multitude d’éléments à prendre en compte

Après avoir fait le tour des formes préconçues des planches de surf, il est important de noter que les caractéristiques d’une board dépendent également d’autres éléments que la longueur ou le litrage. Le rocker par exemple qualifie la courbe de profil d’une planche. Le fait d’avoir une planche légèrement courbée facilite le take-off dans des vagues creuses et abruptes. Le rail aussi est déterminant. Il s’agit des côtés de votre planche qui sont plus ou moins épais, arrondis ou étroits. Cela va jouer sur le comportement de la planche dans l’eau. Le rail est au surf ce que la care est au ski. Un rail rond va faire gagner en maniabilité et permettra une glisse douce. A l’inverse un rail dit pincé va faire gagner en accroche notamment dans les manoeuvres.

La forme de votre nose, celle de votre tail ou encore le nombre de vos dérives et leur forme vont jouer sur le comportement de votre planche à l’eau. Bref, il existe une multitude de paramètres à étudier dans le choix de votre planche de surf. N’oubliez pas que la taille et le poids sont les éléments principaux à prendre en compte, encore plus si vous êtes débutants. Prenez une planche qui vous correspond, rien ne sert de choisir une planche qui n’est pas à votre niveau, sauf pour vous pavaner sur la plage, mais une fois à l’eau ça va vite se voir…

Et si vous faisiez fabriquer votre planche sur mesure ?

choisir sa planche de surf

Afin d’accompagner au mieux les surfeurs dans leur recherche de LA planche parfaite, des marques comme Bleust, basée sur la côte basque, proposent un accompagnement personnalisé dans l’étude de l’ensemble des critères afin de proposer une planche faite sur-mesure. A Biarritz, la Shaper house va même plus loin en proposant de shaper soi-même sa propre board tout en profitant des conseils de professionnels.

Le surf étant un sport dépendant de conditions naturelles extrêmement variables, il est difficile de pouvoir le pratiquer toute l’année avec une seule planche, n’hésitez pas à étoffer votre stock. De quoi avoir l’embarras du choix.

Pour essayer votre nouvelle board, réservez votre location de vacances Sportihome au Pays Basque

Antoine Jézéquel pour Sportihome


Ces articles pourraient vous plaire :

Les meilleurs spots de surf en Méditerranée
Les 7 meilleurs spots de surf de la Côte Basque
Le top 10 des spots de surf en Bretagne
Les 5 meilleurs spots de surf en Haute-Normandie