Temps de lecture : 4 minutes (pour faire le plein de sport et nature 🤙)

Depuis quelques jours, la canicule frappe la France entière. Un été qui n’est pas sans rappeler la canicule de 2003 et son atmosphère étouffante. Avec ces grosses vagues de chaleur, votre rythme sportif est compromis. En effet, il est important d’aménager votre activité sportive afin de préserver son organisme. Vous commencez à nous connaître chez Sportihome, nous sommes toujours de bon conseil. Alors, comment concilier canicule et sport ? Quels sont les sports à pratiquer ? Quels comportements adopter ? Amis Sportinautes, on vous dit tout pour vous aider à faire face à la hausse des températures.

Location de vacances en France

Fortes chaleurs et activité physique : nos conseils

C’est bien connu, sport et canicule ne font pas bon ménage. Certains préconisent même de stopper toute activité pendant la hausse du mercure. Chez Sportihome, on est tout de même moins pessimiste. Toute l’équipe vous a concocté une petite liste de conseils et de recommandations à suivre pendant vos séances de sport pendant la canicule en France.

10 commandements pour lier sport et canicule

1. De l’eau, tu boiras

C’est LE conseil primordial ! Que vous pratiquez ou non une activité sportive, il est conseillé de boire entre 0,5L et 1L d’eau par heure. Et ce même si vous n’en avez pas envie. Pendant les fortes chaleurs, votre corps peut perdre jusqu’à 2,5L de sueur par heure ! Boire de l’eau permet à votre corps de rester hydraté avant, pendant et après votre effort physique.

2. L’eau glacée, tu éviteras

Contrairement aux idées reçues, boire de l’eau glacée n’est pas forcément bon pour votre corps. Au contraire même. Pour évacuer la chaleur, votre corps créer de la sueur. Boire de l’eau trop fraîche stoppera ce processus de sudation et d’évacuation de la chaleur, ce qui fatiguera votre corps. La température idéale pour se rafraîchir pleinement est d’environ 13 degrés. En plus de la fatigue infligée au corps, l’eau glacée peut provoquer des effets sur la digestion et des maux de ventre. On vous conseille également d’éviter toutes boissons sucrées, caféinées, énergisantes ou alcoolisées qui augmentent la déshydratation.

s'hydrater

3. Le moment propice, tu choisiras

Pendant l’épisode caniculaire, l’activité physique est fortement déconseillée. Pire, elle peut même devenir dangereuse si des précautions ne sont pas prises. Pour éviter tout désagrément comme des maux de tête, nausées, vertiges ou pertes de connaissance, il est essentiel de programmer ses séances. Les cardiologues préconisent de ne pas pratiquer un effort au delà de 30 degrés. Choisir un créneau tôt le matin ou tard le soir peut vous faire éviter une hyperthermie d’effort, par exemple. Pour cela, on oublie toute activité pendant que le soleil se trouve à son zénith (entre 12h et 17h). Privilégiez les séances avant 8h ou après 21h lorsque le soleil devient plus timide.

4. Des vêtements appropriés, tu porteras

Au placard le noir et les vêtements sombres qui attirent les rayons du soleil. Pour éviter la captation de la chaleur, préférez des vêtements plutôt clairs qui favoriseront la réverbération des rayons du soleil. N’oubliez pas d’appliquer de la crème solaire et de porter des vêtements amples et “respirants” qui permettront à votre corps d’évacuer la sueur. Autre accessoire fondamental, la casquette. Ne négligez pas le port du couvre-chef pour échapper aux insolations.

casquette sport

5. Ton alimentation, tu soigneras

En période estivale, chacun peut connaître une perte d’appétit notable liée principalement à la chaleur. Pour pallier ceci, il est formellement déconseillé de sauter un/plusieurs repas. Logiquement, un corps bien nourri sera bien plus robuste qu’un corps en manque de nutriment. Pendant la digestion, votre organisme se fatigue et votre chaleur corporelle augmente. Favorisez les petites prises alimentaires tout au long de la journée, aux 2-3 gros repas journaliers pour atténuer cet effort. Les fruits et légumes sont les aliments à favoriser pendant les vagues de chaleur estivales. Libre à vous de les déguster crus ou cuits mais de préférence froids.

6. Les bons sports, tu pratiqueras

surf canicule

Nous ne vous apprenons rien mais certains sports sont plus adaptés en période estivale que d’autres. Par exemple, les sports aquatiques comme le surf, le paddle ou le kite-surf sont à expérimenter pendant cet été canicule. Se dépenser lors d’une session aquatique les pieds dans l’eau est idéal en cette saison étouffante. Plus reposant, vous pourrez même vous délecter d’une baignade bien méritée après votre effort. Visitez le site de Sportihome.com, pour trouver votre logement et votre activité sur la côte Atlantique, terrain de jeu idéal pour les amateurs de sports aquatiques.

Location de vacances sur la côte Atlantique

7. Tes limites, tu connaitras

Pour allier canicule et sport, il est crucial de connaître son corps et ses limites. Vous n’êtes pas sans savoir que votre corps n’a pas la même résistance à l’effort selon la température et les conditions climatiques. Il est donc primordial d’écouter son corps et de modérer ses efforts pour ne pas courir de risques. Séquencez vos séances et faites des pauses régulières. Aménagez votre programme en diminuant l’intensité et la durée de l’effort. Ne négligez pas vos jours de repos pour permettre à votre corps de récupérer pleinement.

8. Raisonnable, tu devras rester

Inutile de tenir un rythme effréné chaque jour. Réduisez vos séances, tant en durée qu’en intensité. Prenez un jour de repos entre chaque session physique. A l’instar de ce que racontent certaines légendes urbaines, pratiquer un sport sous de fortes chaleurs n’a jamais amélioré les performances. Au contraire même, quand la température corporelle atteint 41 degrés, le muscle est rongé par la chaleur et l’effort devient inutile. La chaleur ne fait pas, non plus, perdre davantage de poids qu’à l’accoutumée. Oubliez le sport en été si vous êtes une personne à risque (personne âgée, femme enceinte, enfants). Si toutefois vous êtes une personne fragile (hypertension, obésité, diabète), on se retrouve après l’été, pour la reprise du sport à la rentrée.

9. Un médecin, tu consulteras

N’attendez pas de perdre connaissance pour consulter un médecin. Si vous vous sentez faible ou que vous avez des symptômes inquiétants après vos séances de sport sous canicule (grosse fatigue, fièvre, perte de connaissance), nous vous invitons à en discuter avec un professionnel de la santé et stopper toute activité sportive ou physique. Protégez-vous, ne prenez pas de risques démesurés.

10. Sportihome, tu choisiras

Enfin, dernier conseil et pas des moindres. Pour vos vacances, Sportihome.com vous accompagne dans votre recherche et vous aide à trouver votre réservation idéale pour un séjour sportif en France. Chaque logement possède sa propre histoire et propose des activités sportives adaptées à la région, pour découvrir des coins de France encore insoupçonnés.

Location de vacances en France

Valentin I.


Ces articles pourraient vous plaire :
Alerte canicule ! Les 5 sports les plus “frais” de l’été
5 Bonnes raisons de commencer la plongée
Où faire du surf en France ? Top 6 des meilleures destinations
Quel sport de glisse aquatique essayer cet été ?