Temps de lecture : 4 minutes

Paddle, stand up, sup, plusieurs qualificatifs pour un même objet. Depuis quelques années, le stand up paddle est devenu une activité nautique incontournable. Que ce soit en mer, lac ou rivière, il permet de réaliser des promenades sur un plan d’eau de manière douce et ludique. Qu’elle soit rigide ou gonflable, la planche de paddle offre de nombreuses possibilités et touche un public varié. Prix, revêtement, conseils, technique : tour d’horizon pour répondre à la fameuse question : Comment choisir son paddle gonflable ?

Le principe du stand up paddle est simple, une large planche sur laquelle le pratiquant se tient debout en équilibre et avance grâce à une pagaie. Activité nautique estivale prisée, le paddle permet de se promener sur n’importe quel plan d’eau. Les amateurs de glisse s’en sont emparés et l’utilisent également pour prendre des vagues comme en surf. C’est d’ailleurs dans le milieu de la glisse que le paddle tire ses origines. A mi-chemin entre le surf et la pirogue, il était d’abord utilisé dans les archipels pour se déplacer d’île en île avant d’être apprivoisé dans les années 90 par quelques surfeurs, dont Laird Hamilton, qui lui donne une dimension plus radicale, n’hésitant pas à se lancer sur des vagues avec.

Remis au goût du jour depuis quelques années, il est devenu un incontournable des plages durant l’été à destination aussi bien des enfants ou des débutants que des adeptes d’activités nautiques. Du fait de sa facilité de prise en main, il permet au plus grand nombre de toucher du doigt des sensations de glisse de manière ludique.

Comment bien choisir son paddle gonflable ?

stand up paddle gonflable

La planche de stand up paddle se caractérise par sa longueur et sa largeur, ce qui lui donne sa stabilité et permet au pratiquant de rester debout même sans vitesse à l’inverse du surf. Relativement imposante, sa taille varie entre deux et six mètres, ce qui rend son stockage et son transport parfois un peu compliqué. En réponse à cette problématique, le paddle gonflable a fait son apparition sur le marché depuis les années 2010. Cette évolution de la planche de sup gonflable permet d’obtenir un objet compact, de la taille d’un sac à dos, qui se gonfle en quelques minutes directement sur la plage. Les constructeurs ont opté pour la technologie dite du Drop Stitch. Elle consiste en plusieurs couches de PVC reliées par des fils de nylon. Cette dernière permet, une fois le stand up gonflé d’obtenir une planche aussi rigide et réactive qu’un stand up classique. Il existe à ce jour quatre types de Drop Stitch présentant des qualités et prix différents. La construction dite simple couche est celle qui semble être la plus bas de gamme. Composée d’une seule couche de PVC, la planche de paddle est moins rigide et donc moins encline à être utilisée par des gabarits dépassant les 90 kg. De plus, elle est moins résistante à la chaleur. Elle a cependant l’avantage d’être la moins chère à l’achat. A cette technologie, certains constructeurs ajoutent un stringer, qui n’est autre qu’une couche supplémentaire de PVC qui va apporter un peu plus de rigidité à l’ensemble. Ce type de planche gonflable présente un bon rapport qualité/prix. La construction double couche vient quant à elle optimiser encore un peu plus la rigidité de la planche. Mais elle augmente également le poids de l’ensemble, notamment par l’ajout de colle entre les deux couches de PVC. La technologie dite double couche fusion semble quant à elle être la quintessence de la fabrication du paddle. Elle permet d’obtenir un ensemble à la fois rigide et léger. Elle est, comme il faut s’y attendre, aussi la plus chère.

Comment choisir son paddle gonflable ? La question de l’achat

Le prix d’un paddle gonflable varie sur une fourchette de prix assez large à l’achat, pouvant aller de 250 à plus de 1.000 euros en fonction du type de construction utilisé. Avant d’acheter votre stand up paddle gonflable, il est important de définir l’utilisation que vous allez en avoir, de la simple balade à la pratique plus engagée en eau vive ou en surf. Il existe des planches tout public, destinées à une utilisation classique du paddle, présentant un très bon rapport qualité/prix comme la ZRAY X1 10.2 à moins de 300 euros.

Comment faire du paddle gonflable cet été ?

sup gonflable

La pratique du stand up paddle gonflable présente de nombreux bienfaits. Le fait de se tenir en équilibre sur la planche gonflable tout en compensant le gîte inhérent au clapot du plan d’eau permet de travailler le gainage. Le mouvement de pagaie va solliciter et faire travailler la ceinture abdominale ainsi que l’ensemble du haut du corps. Pour que son coup de pagaie soit le plus efficace possible, il est important de bien verrouiller la ceinture abdominale, d’aller chercher le plus loin possible devant soi et de laisser la planche glisser une fois le coup de pagaie effectué. Les bras doivent être tendus et le mouvement initié par le buste et les épaules. Le paddle est également excellent pour travailler son équilibre général. Une nouvelle tendance a d’ailleurs émergé, le yoga paddle. Comme son nom l’indique, les postures de yoga sont réalisées à même la planche sur le plan d’eau. De quoi s’offrir un petit bain rafraîchissant à chaque perte d’équilibre.

Où faire du paddle ?

Les lieux pour faire du paddle en été sont nombreux en France. Nous vous conseillons d’ailleurs d’aller voir notre article Top 5 des meilleurs spots de stand up paddle sous les conseils de la belle Olivia Piana, double championne de France de SUP.

Vous avez répondu à la question « Comment choisir son paddle gonflable » ? Super ! Profitez maintenant un maximum de vos vacances avec votre allié de l’été et réservez votre location de vacances avec Sportihome !

Antoine Jézéquel


Ces articles pourraient vous plaire :
Où faire du Stand Up Paddle en ville ? 7 destinations françaises
10 bonnes raisons de se mettre au stand up paddle
Quelle pratique de stand up paddle est fait pour vous ?
Top 5 des meilleurs spots de stand up paddle