Temps de lecture : 5 minutes

Le vélo électrique, ou VAE (vélo à assistance électrique) se démocratise ces dernières années. En effet, il n’est plus rare d’en croiser, aussi bien sur les pistes forestières que sur les pistes cyclables des grandes villes. Bien sûr, ces derniers coûtent quand même une certaine somme, il est donc important d’avoir toutes les cartes en main afin de bien choisir son nouveau fidèle destrier électrique. Batterie, autonomie, prix, sans oublier le type de vélo, Sportihome Magazine répond à toutes vos interrogations sur comment choisir son vélo électrique.

vélo électrique homme

Vélo électrique: pourquoi faire ce choix ?

Avant tout, le principe même du vélo à assistance électrique a plusieurs avantages. Il permet de couvrir une distance plus grande, plus rapidement, avec plus de dénivelés et en se fatiguant moins. Les variables à l’ensemble de ces éléments sont en réalité multiples. Pour exemple, on retrouve la manière dont on l’utilise, le profil de terrain sur lequel il roule et l’autonomie de la batterie. L’assistance électrique apporte un confort de pratique et l’ouvre à de nouveaux horizons. Notamment, en faveur de personnes qui avaient délaissé la bicyclette, jugeant cela trop compliqué ou exigeant physiquement pour eux.

Avant de passer le cap de l’achat, il s’agit, en premier lieu, de déterminer l’utilisation que vous souhaitez avoir de ce vélo électrique. En outre, il existe autant de types de vélos électriques qu’il y a de sortes de vélos classiques. Route, chemin, VTT, randonnée ou encore ville. Définir l’utilisation que vous aurez de votre bécane est un élément prépondérant afin qu’il réponde au mieux à vos besoins.

Ville, chemin, route : comment choisir son vélo électrique ?

Il existe autant de manières d’appréhender et d’utiliser son vélo qu’il y a de cyclistes. Les vélos à assistance électrique, dans l’ensemble de la panoplie qu’ils présentent, permettent de répondre à des besoins précis. Dés lors, nous allons nous concentrer sur les profils d’utilisateurs de vélo les plus communs. Divisons les en deux grandes familles : utilisation en milieu urbain et pratique sportive en milieu naturel.

VAE ville femme

Le VAE à usage urbain.

Les « vélotafeurs » et autres déplacements urbains. Est qualifié de « velotafeur » la personne qui utilise son vélo comme moyen de transport pour se rendre au travail. De nombreuses villes encouragent cette pratique et ils sont déjà nombreux à avoir opté pour ce moyen de transport. Il apparaît plus écologique, et souvent plus rapide que la voiture. Néanmoins, quelques freins à passer le pas subsistent, comme la distance ou le profil l’itinéraire. On note également la peur d’arriver tout transpirant. Des freins que le passage d’un vélo dit classique à un vélo électrique peut en effet résoudre. Le vélo à assistance électrique vous permettra d’aller plus vite tout en gravissant les quelques côtes qui séparent votre domicile de votre lieu de travail. Mais surtout presque garanti sans auréoles sous les bras en arrivant au bureau.

Pour ce faire, il vous faudra vous tourner vers un modèle de VAE de type ville. Ils possèdent généralement un cadre de type « enjambement bas” avec un guidon élevé. Cela vous permet d’avoir une position droite sur votre vélo et de rouler en toute tranquillité sans trop vous fatiguer. En revanche, si vous souhaitez adopter une conduite un peu plus sportive et vous faufiler à travers la circulation une autre option existe. Optez alors pour un vélo électrique de type performance – avec un cadre droit – qui vous permettra de gagner en agilité de conduite.

Attention, si vous couplez votre trajet à vélo avec l’utilisation des transports en commun vous pouvez opter pour un VAE pliable. Il sera plus facile à transporter dans un bus ou une rame de métro. Le vélo cargo électrique est également une option au cas où vous devriez transporter du matériel, voire tout simplement emmener vos enfants à l’école.

VTT électrique montagne

Le VAE à usage outdoor.

Les randonneurs : VTT, vélo de descente, route, gravel, le VAE se décline à toutes les sauces des activités outdoor liées au vélo. De la plus simple balade champêtre à la session de descente engagée en montagne en passant par la longue sortie sur route, il y a un VAE fait pour vous. Pour de la randonnée sur pistes ou chemins, privilégiez un VTC électrique ou un VTT de trekking. Par dessus tout, l’assistance électrique vous permettra de parcourir plus de distance tout en offrant confort et facilité dans les montées.

Le coup de pouce électrique est également le bienvenu dans le cadre d’une pratique engagée tel que le VTT de descente. Il permet de gommer les difficultés dans les côtes, inhérentes au poids déjà conséquent d’un tel matériel. Actionnez l’assistance dans les montées et profitez pleinement des descentes. Le VAE se décline également à vélo de route. De plus, il permet de s’offrir des sorties plus longues ou tout simplement moins fatigantes.

Enfin, concernant le poids, le VAE les plus léger présente un poids d’une petite dizaine de kilogrammes sur la balance pour quasiment trente pour les plus lourds.

Trouvez un logement pour profiter de votre VTT électrique avec Sportihome!

VAE batterie

Comment choisir son vélo électrique ? La question de l’autonomie

L’autonomie est la seconde question prépondérante à se poser avant un achat d’un vélo électrique. Il serait dommageable de se retrouver en rade de batterie durant une de vos balades. Surtout que l’ajout d’une batterie électrique augmente le poids de votre vélo. En conséquence, cela pourrait compliquer votre sortie en cas de batterie à plat.

La batterie est l’élément central de votre vélo électrique. Elle est d’ailleurs en grande partie responsable du coût élevé d’un VAE (voir prix moyen d’un vélo à assistance électrique plus bas). Il est donc important de bien la choisir. C’est elle qui va déterminer l’autonomie de votre bécane et donc ce que vous pouvez objectivement faire, ou non, avec votre vélo. La grande majorité des batteries présentes sur le marché sont au lithium. Mieux vaut se tourner vers des batteries de fabricants reconnus comme Bosh, Yamaha ou Continental. Le but est d’échapper à toute mauvaise surprise et de pouvoir aisément la changer par la suite quand le moment sera venu.

Batterie VAE

Motorisation du VAE et caractéristiques de la batterie.

Il existe trois types de motorisation en termes de placement sur le vélo. Elle peut se situer soit sur les moyeux de votre roue avant ou arrière ou directement au niveau du pédalier. Les motorisations au niveau des moyeux vont apporter une sensation de poussée ou de traction. En parallèle, celles qui se situent sur le pédalier vont plus s’apparenter à un accompagnement du pédalage. Le moteur électrique n’est pas là pour vous faire avancer seul vous et votre machine. En revanche, le supplément d’énergie apportée par le moteur va se coupler avec celle induit par votre pédalage. Il va donc accompagner votre mouvement. Si vous arrêtez de pédaler, l’assistance se coupe d’elle-même.

Au moment de choisir votre vélo, et sa batterie, il vous faudra vous fier à trois éléments inscrits sur cette dernière. D’abord les watt heure (Wh) qui correspondent à la puissance générale de votre batterie. La plupart de celles proposées sur le marché vont de 250 à 500 Wh. Ensuite, plus la valeur des ampère heure (Ah) est élevée plus vous aurez d’autonomie de batterie. Enfin, les volts (V) quant à eux traduisent la tension électrique de la batterie. Elle est généralement de 24, 36 ou 48V.

Il est important de savoir que selon la réglementation en vigueur, la puissance nominale de votre batterie ne doit pas dépasser les 250W. Elle est donc bridée dans ce sens, ce qui, en théorie, vous empêche de dépasser les 25 km/h. Il existe quelques types de vélos électriques, ou de technique, permettant de dépasser cette limitation. Le cas échéant, le véhicule doit être immatriculé. Pas de panique si votre batterie dépasse les 250 Wh, du fait du système de bridage le surplus de puissance permet d’augmenter votre autonomie.

Quel prix moyen pour un vélo électrique ?

Oui, un vélo à assistance électrique est un achat onéreux. Privilégiez des marques connues ayant fait leur preuve, comme Giant, Gitane, Canyon, Riese & Muller et Cie. Vous limiterez ainsi les mauvaises surprises sur votre vélo. Assurez vous nomment d’avoir un bon service après-vente. De cette manière, vous profiterez pleinement de l’expertise de techniciens formés à votre matériel. Le prix d’un vélo électrique de ville est de 1.500 euros. Un montant qui peut s’envoler dès qu’il s’agit de VTT électrique qui eux s’affichent à plusieurs milliers d’euros.

Il existe des aides à l’achat d’un VAE. Ces aides peuvent être mises en place au niveau de l’Etat, des régions, des départements et même des communes et sont souvent cumulables. Renseignez-vous autour de vous, cela peut grimper à plusieurs centaines d’euros et s’apparente à un bon coup de pouce financier.

Un investissement qui s’apparente aujourd’hui à un nouveau moyen de déplacement.

Antoine Jézéquel


D’autres articles que vous pourriez aimer:

Gravel ou VTT, lequel choisir ?

Vélo électrique trekking : l’allié de la rando à vélo.

Rando VTT PACA : les meilleurs sentiers.

Top 5 des meilleurs spots de VTT par Alicia Henry, pro VTT.