Temps de lecture : 4 minutes (pour faire le plein de sport et tourisme 🤙)

Vous vous êtes (re)mis au sport mais vous connaissez une baisse de motivation au fil de vos séances ? Vous souhaitez vous y mettre tout bonnement mais vous ne savez pas par quel bout commencer ? On essaye de faire le tour de la question sur les différents types et techniques de motivation sportive et de vous livrer quelques clés afin de vous aider à la garder, ainsi que les erreurs à éviter.
Perdre du poids, se sentir mieux dans sa peau, arrêter de fumer, relever un challenge sportif… La motivation au sport est propre à chacun. Les sportifs amateurs ou en devenir n’ont pas le même background sportif. Tout le monde ne débute pas au même niveau selon ses prédispositions sportives.
Se remettre au sport est souvent associé à un rechaussage de baskets et au fait de se (re)mettre au footing. Quand bien même toute activité sportive est à prendre en considération, nous allons nous concentrer ici sur les sports les plus communs que sont la course à pied, le vélo, la marche, la natation et la musculation, en salle ou chez soi. Ils permettent de gagner en dynamisme et sont une excellente base pour s’entraîner à d’autres sports allant aussi bien du tennis au surf en passant par l’aviron.

La technique SMART, se fixer des objectifs à court et long terme

la motivation sportive

Décider de se mettre au sport est déjà une première démarche. Posez-vous la question du pourquoi. Pourquoi j’aimerais me remettre au sport, quelles sont mes motivations ou encore mes ambitions, mes objectifs ? Une fois la motivation primo acquise, la difficulté vient de la faire tenir dans la durée. Pour ce faire, fixez-vous des objectifs. Attention, l’adage “le trop est l’ennemi du mieux” s’applique. Si vous vous mettez à fond au sport pendant trois mois pour abandonner par la suite cela sera contre productif. Pareil si vous passez de zéro séance de sport à une tous les jours. Vous risqueriez de vous blesser en cherchant à aller au dessus de vos capacités et surtout à vous dégouter du sport. La technique dite SMART est souvent mise en avant. Elle consiste à se fixer des objectifs atteignables à court terme. Cela vous permettra d’avoir un regard sur votre progression. Se voir progresser est une des pièces maîtresse de votre motivation et permet d’activer votre système de récompense en atteignant votre objectif. Une fois votre objectif atteint, passez à l’étape au-dessus. En plus de ces objectifs courts termistes à réaliser par étapes, vous pouvez aussi vous en fixer à plus moyen et long terme. S’inscrire à une course est une excellente source de motivation pour faire du sport. L’idée est de choisir un événement assez éloigné dans le temps et duquel vous n’êtes pas encore en capacité de le réaliser. Vous vous lancez un défi. Ce but fixé va vous aider à avoir un objectif clair à relever à long terme. Vous vous challengez et ça c’est motivant.

Nutrition et sommeil : se créer un environnement propice à la pratique du sport

Au moment où on décide de s’investir dans le sport, c’est tout un système qui se met en marche. Cette démarche ne se limite pas à chausser ses baskets deux fois par semaine. Comme nous vous le disions au début de l’article, pourquoi faites-vous du sport ? Pour que votre retour au sport dure dans le temps, il s’agit d’arriver à comprendre que le sport n’est pas une contrainte pour vous mais au contraire un moment de bien-être que vous vous accordez. Si vous vous obligez à faire vos séances, y allez à reculons, vous trouverez toujours une excuse et mieux à faire. Envisagez cela comme un plaisir, un moment pour vous, un cadeau tout aussi bénéfique pour votre corps que votre esprit.

Pour rendre votre motivation pérenne il s’agit de créer un environnement propice à la pratique du sport en vous dégageant des plages horaires dédiées dans votre semaine, mais surtout d’être régulier. Rien ne sert de se donner à fond pendant une semaine pour ensuite ne rien faire les trois semaines suivantes. Fixez-vous un nombre de séances à faire par semaine et essayez de ne pas rester centré sur une seule activité. Si vous suivez un entraînement spécifique course à pied par exemple, variez les plaisirs en intégrant de temps en temps une sortie vélo, natation et même de la musculation. En plus d’être bénéfique pour votre entraînement, cela vous permettra de ne pas tomber dans une forme de monogamie sportive qui peut être lassante. Variez également vos séances plus ou moins longues et intenses, notamment en fonction de votre état de forme du moment, ainsi que le tracé emprunté.

Découvrir les logements fitness

Sport indoor ou outdoor : avoir la motivation de faire du sport

type de motivation

En plus du triptyque course/natation/vélo, la tendance est au fitness. Qu’il soit effectué dans une salle dédiée ou chez soi, bon nombre de personnes se lancent dans cet exercice avec pour objectif de s’affiner, se dessiner ou se donner du tonus. Si votre principale motivation est de perdre du poids et/ou tout simplement vous sentir un mieux dans votre peau cela ne passera pas uniquement par le sport. On dit toujours que le sport ne représente que 30% du travail pour 70% en faveur de l’alimentation. Cet environnement propice à la pratique du sport passe aussi par tous ces à-cotés que sont la nutrition ou encore le sommeil. L’idée est de, en plus de voir ses performances sportives s’améliorer, ses muscles se dessiner etc, se sentir mieux dans son corps. Cette simple sensation vous remplira de satisfaction et vous poussera à aller encore plus loin.

Se mettre au sport en salle de musculation permet de cadrer ses entraînements et de s’offrir un lieu dédié à vos séances sans éléments extérieurs pour vous parasiter. Il est également possible de faire de la musculation chez soi. D’ailleurs, suivre un programme pour se remettre au sport est une excellente idée. Vous en trouverez de nombreux en libre accès sur le net. Le faire directement depuis chez vous vous donne la possibilité de faire une séance dès que vous en avez le temps. Même si cela n’est que pendant une vingtaine de minutes. Ce qui est important, c’est la régularité.

Vous sentez que vous n’y arriverez pas seul ? Vous pouvez vous faire accompagner par un coach sportif, moyennant le prix. Faire du sport en groupe est également un élément de motivation. Cela permet de s’aider, de se conseiller et de pallier les manques de motivation que chacun peut traverser.

Une perte de motivation ? Jetez un œil à vos progrès et au chemin parcouru depuis, cela devrait vous mettre un coup de boost et vous aidera à avoir la motivation de faire du sport !

Antoine Jézéquel


Ces articles pourraient vous plaire :
Parapente : 10 bonnes raisons de voler
Running : 10 bonnes raisons de se mettre à la course à pied
Yoga : 10 bonnes raisons de tester
Débuter en trail : 10 bonnes raisons de s’y mettre