Temps de lecture : 4 minutes (pour faire le plein de sport et tourisme 🤙)

Allier vie parisienne, cyclotourisme et balade en pleine nature, impossible vous me direz… pas tant que ça. La capitale réserve quelques surprises et la piste cyclable du canal de l’Ourcq en fait partie. Elle se dresse au nord-est de Paris comme une bouffée de nature s’offrant à ceux en mal d’ambiance champêtre. Découverte de cet intime écrin de verdure, longeant le canal de l’Ourcq de Paris à Meaux, sur 52 kilomètres et présentant un parcours relativement plat et facile. De quoi bien avoir le temps de déconnecter et de prendre un grand bol d’air.

Un peu d’histoire et de géographie pour commencer : Le canal de l’Ourcq, connu de tous les Parisiens, ne se limite pas à la capitale. L’Ourcq prend sa source dans l’Aisne, au niveau de la commune de Courmont et se jette dans la Marne à Mary-sur-Marne. La rivière est aménagée en canal à partir de Silly-la-Poterie, soit sur une distance de 100 kilomètres jusqu’à Paris. C’est au 16e siècle que le canal commence à être utilisé, notamment pour acheminer du bois jusqu’à la capitale. Les berges de l’Ourcq sont aménagées et longées par un chemin de halage, qui permettait aux chevaux de tirer les bateaux. Au 19e siècle, Napoléon décide de l’utiliser afin d’approvisionner Paris en eau potable.

Le canal de l’Ourcq en vélo, une balade à faire sur-mesure

plan canal de l'ourcq

© Une fleur de Paris

Le départ se fait dans le 19e arrondissement de la capitale au niveau du quai de l’Ourcq que vous suivrez tout le long de votre périple. Il vous faudra traverser le parc de la Villettes afin de rejoindre le quai de Marne où votre périple commence. Spoiler alerte, du début à la fin de votre périple vous empruntez une voie réservée aux cyclistes ( quand bien même quelques joggeurs et randonneurs risquent de s’y aventurer) et surtout un tracé garanti sans voitures ! Entre 800 et 1.000 cyclistes empruntent cet itinéraire tous les jours.

canal de l'ourcq à velo

© sortirdeparisavelo.fr

Pour sortir de la ville, il vous faudra dépasser le périphérique. Pas d’inquiétude, nul besoin de se frayer un chemin entre les voitures, un tunnel vous permettra de franchir cet obstacle citadin. Un itinéraire sans voitures on vous a dit ! Au niveau de Pantin, la voie cyclable quitte temporairement le canal de l’Ourcq pour cheminer le long des voies de chemin de fer. Vous pourrez admirer le Grand Moulin de Pantin ou encore le Centre national de la Danse. Jusque-là votre parcours se fait dans un environnement urbain mêlant graffitis, bâtiments industriels et goudron.

La verdure commence à se faire présente au niveau de la commune de Bondy et restera prépondérante jusqu’à la fin du voyage. La piste cyclable rejoint à nouveau le canal au niveau de Bobigny. De temps en temps un pont vous fera enjamber le canal et progresser de l’un ou l’autre côté. La piste cyclable présente ici une particularité. Elle est composée de dalles photovoltaïques qui vont servir à alimenter l’éclairage public. Le canal de l’Ourcq fait ensuite escale à Sevran. Quelques encablures plus loin vous entrez dans la forêt de Sevran, aussi connue sous le nom de parc forestier de la Poudrerie de Sevran Livry. Un poumon vert de 137 hectares qui s’apparente déjà à une première étape et qui offre une canopée sous laquelle s’abriter ainsi que plusieurs points d’eau où s’hydrater. Une fois arrivé ici, vous aurez fait 13 kilomètres, ce qui constitue déjà une balade sympathique à faire sur la journée en aller-retour, notamment en famille. Mais rien n’oblige à arrêter l’aventure en si bon chemin.

Les berges de l’Ourcq, de l’urbain au champêtre en quelques kilomètres

vélo canal de l'ourcq

© sortirdeparisavelo.fr

Une fois passée la commune de Tremblay-en-France, vous quitterez progressivement la Seine-Saint-Denis pour le département de la Seine-et-Marne. La piste cyclable se termine à Claye-Souilly. Mais alors pour aller jusqu’à Meaux ? Pas besoin de pédalo, c’est l’ancien chemin de halage du canal de l’Ourcq qui prend le relais et fait office de piste cyclable. A noter qu’à partir d’ici le tracé n’est plus bitumé et la qualité du revêtement est inégale selon les sections.

Vous traverserez ici d’innombrables champs et forêts, de quoi prendre le temps d’admirer la Seine-et-Marne. Aucune difficultés particulières n’est enregistrée sur le parcours mais quelques raidillons sont à prévoir. Le dénivelé positif de l’ensemble du parcours est d’environ 360 mètres. Sur cette partie du tracé, le chemin de halage n’est pas toujours en bon état, surtout par temps de pluie.

Même pas le temps de vous en rendre compte que vous êtes déjà arrivés à Meaux. La commune est connue pour deux choses ( trois si on compte Jean-François Copé), sa cathédrale et pour être la capitale du Brie. N’hésitez pas en arrivant à aller profiter de la fraîcheur de cet édifice datant du 16e siècle et à aller vous ravitailler en ce fromage à pâte molle. Un réconfort bien mérité après 52 kilomètres d’effort.

Une fois à Meaux plusieurs possibilités s’offrent à vous : faire demi-tour et repartir pour 52 kilomètres en sens inverse ou prendre un TER depuis la gare de la ville qui vous fera regagner Paris en moins d’une demi-heure. La dernière possibilité pour les amateurs de cyclotourisme sur plusieurs jours est tout simplement de continuer le périple. Le canal de l’Ourcq se poursuit jusqu’à Silly-la-Poterie, pour un total de quasiment 100 kilomètres depuis Paris. De quoi doubler la distance… et le plaisir, à vous de choisir !

Le trajet du canal de l’Ourcq à vélo en pratique :

Le départ : Depuis le quai de l’Ourcq dans le 19e arrondissement ou au niveau du bassin de la Villettes.

Quel matériel : Une fois la piste cyclable terminée à hauteur de Claye-Souilly, c’est le chemin de halage qui prend le relais. Composé de sable et de graviers, il présente une qualité inégale selon les sections. Il est donc conseillé d’être équipé d’un vélo tout terrain, et un peu de matériel en cas de crevaison. Il est toujours conseillé de se munir d’un casque et des gants afin d’assurer sa sécurité en cas de chute. De quoi aussi vous hydrater. Vous trouverez des points d’eau pour remplir votre gourde le long du trajet.

Combien de temps : Vous rendre de Paris à Meaux en longeant le canal vous fera parcourir une distance de 52 kilomètres. Un parcours faisable en une demi-journée (environ 4h sans trop forcer) du fait de l’absence de difficultés particulières sur le parcours. De quoi même envisager de faire le retour. Il est également possible de prendre un train qui vous ramènera à Paris en 30 minutes.

Où dormir ? Sportihome vous propose des logements autour du canal de l’Ourcq chez des passionnés de sport 🔥

Antoine Jézéquel


Ces articles pourraient vous plaire :

Activité à Paris : que faire cet été ?
Randonnée Paris : 5 randonnées dans Paris et alentours
Le canal de Bourgogne à vélo : une cyclo aventure
Le canal du Midi en vélo, testez le slow travel !
Canal de Nantes à Brest : itinéraire en vélo ou à pied

Le copyright de l’image de couverture revient à sortirdeparisàvelo.fr