Temps de lecture : 6 minutes (pour faire le plein de sport et tourisme 🤙)

Ah, le Tour du Beaufortain, randonnée emblématique… Le massif du Beaufortain, c’est une véritable carte postale. Imaginez un peu les vastes prairies vertes peuplées de vaches Tarines et Abondances. Mais aussi les lacs aux eaux turquoises, le Mont Blanc, les chalets montagnards et également le fromage… Mais pas n’importe lequel ! Ce Beaufort, que vous pourrez manger en guise de récompense suite à vos longues et belles journées de randonnées. Un véritable terroir authentique qui, à n’en pas douter, vous marquera à vie.

Trouvez votre logement dans les Alpes avec Sportihome !

Présentation du massif du Beaufortain.

présentation du beaufortain

Le Beaufortain est un massif encadré par le pays d’Albertville. La vallée de la Tarentaise et le Massif du Mont Blanc. Situé à cheval sur la Savoie et la Haute-Savoie, il est entouré d’autres massifs. Notamment les Bauges, les Aravis, la Lauzière et la Vanoise. Nous sommes ici bien loin des grandes stations de ski des grandes vallées voisines. Le terroir se veut ici plus authentique avec 4 villages emblématiques : Arêches-Beaufort, Hauteluce, Queige et Villard-Sur-Doron. Ici, pas de grands et hauts sommets comme dans certains massifs voisins. Le Roignais et ses 2.995 mètres est le point culminant du massif.

Pour autant, randonner dans le Beaufortain se mérite et tout ne sera pas toujours de tout repos. Le Beaufortain est un véritable paradis pour les amateurs de randonnées. On y retrouve des lacs aux noms évocateurs (le lac d’Amour, le lac des fées…). Mais aussi des sommets connus de tous comme la mythique Pierra Menta. En bref, un véritable paradis pour les yeux mais aussi pour les jambes. Enfin, c’est surtout le tour du Beaufortain qui fascine, un des plus beaux sentiers de randonnée des Alpes.

Le tour du Beaufortain : dénivelé, distance, difficulté.

dénivelé beaufortain

Le tour est moins connu que son illustre voisin le Tour du Mont Blanc. Malgré tout, le tour du Beaufortain compte parmi les plus beaux GR du pays des Alpes. Un de ceux que tout le monde rêve d’accrocher à son palmarès. Mais attention, il se mérite ! Le tour du Beaufortain complet, c’est environ 140 km de randonnée. Soit pas loin de 6.000 m de dénivelé sur 7 jours de marche. En matière d’altitude cela va de 538 à 2.670 m. Il ne s’apprivoise donc pas sans difficulté.

Plusieurs mois de préparation sont nécessaires ainsi qu’un matériel spécifique. Parlons de la difficulté du tour du Beaufortain. Même si vous ne monterez jamais très haut en altitude, les sentiers sont parfois techniques. Ajoutez quelques passages complexes à négocier pour les personnes sujettes au vertige. Vous obtenez alors un beau défi qui ne sera clairement pas à portée de tous ! Mais la difficulté principale reste la longueur de certaines étapes du tour. Notamment, celles ponctuées par des dénivelés importants, nécessitant une préparation spécifique.

Itinéraire du tour du Beaufortain.

itinéraire du tour du beaufortain

Faire le tour du Beaufortain classique, c’est 7 jours de rando. La plupart du temps, le départ se fait depuis la commune de Queige et dans le sens des aiguilles d’une montre. Pour les plus sportifs, il existe des variantes possibles en 4 jours !

– Le tour du Beaufortain en 7 jours :

– J1 : Queige – Refuge de Lachat : 7h D+ 1126m D- 161m

– J2 : Refuge de Lachat – Refuge de Roselette : 7h30 D+ 547m D- 231m

– J3 : Refuge de Roselette – Refuge de la Croix du Bonhomme : 5h D+ 727m D- 165m

– J4 : Refuge de la Croix du Bonhomme – Refuge de Presset : 5h30 D+ 911m D- 830m

– J5 : Refuge de Presset – Refuge de la Coire : 4h40 D+ 261m D- 891m

– J6 : Refuge de la Coire – Refuge des Arolles : 6h20 D+ 441m D- 425m

– J7 : Refuge des Arolles – Queige : 6h30 D+ 350m D- 1739m

– Le tour du Beaufortain en 4 jours (plusieurs variantes possibles) :

– Queige – Combe de la Douce : 8h15 D+ 1922m D- 550m

– Combe de la Douce – Refuge de la Croix du Bonhomme : 7h30 D+ 1405 m D- 930m

– Refuge de la Croix du Bonhomme – Lac des Fées : 7h30 D+ 1160m D- 1650 m

– Lac des fées – Queige : 9h20 D+ 1390 m D- 2710 m

Ces variantes en moins de 7 jours vous permettront de découvrir d’autres secteurs du massif.

Le départ : où laisser sa voiture au départ de queige ?

vue du mont blanc

Historiquement, le tour démarre toujours de la commune de Queige, la porte du Beaufortain. Il est donc fortement conseillé de se garer dans le village. Pour se faire, à l’entrée de ce dernier, au rond-point, il faut prendre à droite et se garer sur le parking de la base de loisirs. Il est également possible de se garer près du camping municipal. Il faut bien évidemment éviter de venir le week end de l’Ultra Trail du Beaufortain (16-17 juillet 2022), sous peine de ne pas trouver la moindre place.

Faire le tour du Beaufortain : la période idéale.

savoie enneigée

Les refuges étant un peu moins fréquentés, on conseille souvent de débuter le tour fin juin, début juillet. Outre la fréquentation, les journées sont plus longues. De plus, en matière de décor, la floraison est intense. Le spectacle vous en mettra ainsi plein les yeux.

Revers de la médaille, en démarrant à ce moment-là, certains cols seront parfois encore enneigés. Il faudra alors un équipement particulier.

Au niveau de la réservation de vos hébergements, il est souvent conseillé de s’y prendre 3-4 mois en avance. Faute de quoi, vous n’aurez pas le choix des dates. Et comme mentionné plus haut, évitez à tout prix le week-end de l’Ultra Trail du Beaufortain.

Quel équipement pour le tour du Beaufortain ?

Premier échelon de votre équipement et pas des moindres : les chaussures. L’idéal est d’opter pour des chaussures de grande randonnée. Ne prenez pas des modèles d’alpinisme car celles-ci sont trop rigides. Privilégiez les tiges hautes de manière à protéger vos chevilles. N’hésitez pas à choisir un modèle avec une membrane Gore Tex ou équivalent. Des chaussures avec possibilité d’adapter des crampons semi-automatiques pourront être un gros plus. Surtout en cas de passage enneigé, tôt dans la saison. Toujours au niveau des pieds, prévoyez des sandales pour vos soirées en refuge. Ce n’est pas indispensable, mais fortement recommandé.

Des bâtons télescopiques seront aussi d’une aide précieuse. Si vous envisagez de passer vos nuitées en refuge, prévoyez un sac à dos de 30-40 l pour vos tenues vestimentaires. À ce propos, il faut toujours privilégier les 3 couches. Une première avec un tee-shirt respirant (si possible en mérinos). Une deuxième couche plus isolante de type polaire ou softshell. Enfin, une troisième couche avec une veste imperméable et respirante. Et si vous avez de la place, prévoyez une grosse polaire ou une doudoune pour les heures fraîches. Pour vos nuits en refuge, pensez toujours à avoir sur vous un drap de soie ou sac de couchage (souvent obligatoire).

La randonnée en bivouac ou en refuge ?

beaufort montagne

Le massif du Beaufortain n’étant ni un parc national, ni un parc régional, les règles en matières de bivouac sont plus souples qu’ailleurs. Le Tour du Mont Blanc ou Tour des glaciers de la Vanoise par exemple sont très réglementés). Vous pourrez donc faire le tour en complète autonomie. Bien sûr, cela impliquera un équipement spécifique : sac à dos plus grand, tente, duvet, matelas, nécessaire à cuisine, etc.

C’est pourquoi vous pouvez opter pour une version « mixte ». Cela conciste à privilégier les nuits en bivouacs et en prenant vos repas auprès des refuges. Il existe la possibilité de prendre des paniers pique-nique. Autre avantage et pas des moindres à partir en bivouac, vous pourrez voyager avec votre chien et c’est un des seuls endroits où ce sera possible.

Quel budget pour faire le Tour ?

Si vous optez pour la version autonomie totale, outre votre équipement et vos réserves alimentaires, cela ne vous coûtera rien sur place. Vous pouvez pour quelques euros prendre des douches dans certains refuges (2-3 € en général). Peut-être voudrez vous ramener un morceau du célèbre Beaufort.

En effet, il serait dommage de passer à côté et ne pas profiter de cette belle récompense une fois votre périple terminé. Si vous optez pour la formule refuge, il faut prévoir qu’une nuit en demi-pension vous coûtera entre 45 et 50 € par personne. Un panier pique-nique sera aux alentours de 7 à 10 €.

Le tour du Beaufortain en version trail.

Pierra Menta

Pour les plus sportifs d’entre vous qui trouvent que 7 jours c’est trop… Pour faire le tour du Beaufortain, sachez qu’il est possible de le faire en version trail et de deux façons. La première, quand vous le souhaitez. Arêches-Beaufort a le label « station trail ». Ce qui veut dire que de nombreux parcours sont prévus et fléchés. On retrouve en effet 130 km de sentiers balisés.

Et si vous souhaitez participer à un ultra-trail dans le Beaufortain alors rendez-vous mi-juillet. 114 km, 7200 m de D+ vous attendent dans un temps limite de 28 h !! Avis aux amateurs !!

Vous voilà maintenant prêts à vous lancer sur les sentiers du Beaufortain. En arrière plan, le Mont Blanc vous semblera si proche que vous pourrez le toucher. Les lacs sont tous plus beaux les uns que les autres. Notamment, le Lac de Presset avec la Pierra Menta en toile de fond. Enfin, la faune et la flore abondante et diverse peuple les lieux. En conclusion, vous en prendrez plein les yeux et vous n’oublierez pas cette aventure de si tôt ! Alors qu’attendez-vous pour vous lancer dans l’aventure ?

Michaël Baccon


D’autres articles qui pourraient vous plaire :

Faire le Tour du Mont Blanc : tracé et conseils
GR400 : le tour du Cantal en randonnée
GR30 : Sentier de grande randonnée autour des lacs d’Auvergne
Quel matériel de randonnée choisir ?
GR10 : comment aborder la Grande Traversée des Pyrénées ?