Temps de lecture : 4 minutes (pour faire le plein de sport et tourisme 🤙)

Vous n’arrivez pas à choisir entre la mer et la montagne pour partir en vacances ? Vous en avez marre des plages bondées et des températures estivales écrasantes ? Et si vous partiez randonner sur un chemin de grande randonnée en Normandie ? Le GR21, élu GR préféré des Français, offre pléthore de paysages époustouflants entre campagnes, falaises et plages. Tour d’horizon des étapes incontournables de ce sentier qui serpente la côte D’Albâtre sur 180 kilomètres.

À la découverte du GR21

Quand l’on parle randonnée, on pense tout de suite aux grandes traversées des Alpes, des Pyrénées ou même de la Corse. Exit les GR 10 ou 20, Sportihome Magazine vous propose de partir à la découverte du GR21, élu sentier de randonnée préféré des Français en 2020. Territoire peu connu pour la randonnée, la Normandie permet de s’offrir une escapade rafraîchissante entre mer et campagne en dehors du tumulte des grands sentiers de randonnée.

Le GR 21 est surnommé “sentier des falaises” du fait de son tracé longeant la côte d’Albâtre sur 180 kilomètres, du Havre au Tréport, soit d’une part et d’autre du département de Seine-Maritime. Homologué en 1977, il offre un regard sur la richesse du patrimoine Normand, entre plages de galets, petits ports de pêche, grandes prairies où broutent des bovins et falaises plongeantes. Dans le sens Ouest-Est, le départ se fait de la gare du Havre pour une arrivée à Tréport. L’ensemble du tracé présente un dénivelé positif de 2.800 mètres. Pensez à emporter avec vous des habits de rechange et surtout de quoi vous protéger de la pluie et du vent. En effet, le GR 21 en Normandie est connu pour son climat capricieux.

GR21 étapes incontournables

GR® 21, De Dieppe à Étretat - Randonnée sur une partie de la Côte d'Albâtre - Mon GR®

© Mon GR

Un départ de la gare du Havre, direction Etretat

Faute de sentier et du danger inhérent à la friabilité des falaises de craie, les 37 premiers kilomètres du sentier se font à travers les terres du Pays de Caux au départ du Havre. Le GR rejoint la côte au niveau des mythiques falaises d’Etretat. De quoi déjà commencer par en prendre plein la vue en admirant les arches formées par l’érosion et les vents ainsi que le célèbre piton rocheux. Peut-être prendrez-vous le temps d’aller l’explorer et d’y chercher le trésor d’Arsène Lupin qui y serait caché selon la légende. A marée basse il est possible de passer d’une plage à l’autre par le sable. Vous pourrez finir la journée dans la station balnéaire éponyme d’Etretat. De quoi reprendre des forces pour l’étape suivante.

A noter que le chemin est émaillé de panneaux demandant de faire un détour sur certaines portions de sentier jugées trop dangereuses du fait de leur affleurement avec le bord des falaises. Vous serez donc obligé de traverser par la campagne et les champs. L’occasion de rencontrer la faune locale composée d’une multitude de bovins, ainsi que les champs de maïs, de lin et les nombreuses prairies verdoyantes.

GR21 carte du Sentier des Falaises

GR21 Etretat, Fécamp, Yport, Saint-Pierre-en-Port… : jolis ports de pêche

Après Etretat, direction Fécamp. La jonction entre les deux villes se fait entièrement le long du littoral en une vingtaine de kilomètres. Vous passerez notamment par la commune d’Yport à équidistance entre Etretat et Fécamp. Le sentier est entrecoupé de valleuses, lits de rivière se jetant dans la mer et creusant les falaises jusqu’à la plage. Ces valleuses donnent des accès directs aux plages de galets. De quoi en profiter pour aller se rafraîchir dans la Manche si vous n’êtes pas trop frileux. Elles obligent également les randonneurs à descendre et remonter, ce qui explique les presque 3.000 mètres de dénivelé positif durant le parcours.

10 kilomètres après Fécamp, la bourgade de Saint-Pierre-en-Port s’offre aux randonneurs. Petite commune de moins de 1.000 âmes, elle offre un cadre paisible, le temps d’une pause, pour se rassasier d’une galette et se rafraîchir sur la plage en sirotant, pourquoi pas, un cidre normand.

Après avoir passé Saint-Pierre-en-Port, il vous faudra parcourir 18 kilomètres pour atteindre Veulettes-sur-Mer. Ici le GR rejoint à nouveau la côte. Vous traversez notamment les valleuses de la Petite et la Grande Dalles. Elles ont inspiré les grands peintres comme Monnet et Delacroix. Après le point culture vous atteindrez le petit village de Sassetot-le-Mauconduit de quoi enchaîner avec un point histoire. En effet, la commune fut le lieu de villégiature de Sissi l’Impératrice qui y fit construire un château.

Après Veulettes-sur-Mer direction Veules-sur-Roses. 21 kilomètres séparent les deux villages. Vous croiserez de nombreux blockhaus datant de la guerre sur votre chemin. Il vous faudra également contourner la centrale nucléaire de Paluel. Sur le trajet vous pourrez faire un arrêt dans la commune de Saint-Valery-en-Caux. Elle fut le lieu de la bataille dite de Saint-Valery, qui se déroula du 10 au 12 juin 1940. Durant cette bataille le centre ville de la commune fut détruit à 70%.

Le GR21 poursuit sa route, jusqu’à Veules-les-Roses, dans les terres afin de contourner les champs de betteraves et de lin affleurant les falaises.

Quiberville, Dieppe et arrivée à Tréport : entre champs et falaises

gr21-dieppe

© Normandie Tourisme

Le sentier continue à sillonner les champs et le bord de la côte en passant par les communes de Saint-Aubin-sur-Mer et Quiberville. La jonction entre Veules-les-Roses et Quiberville est de 14 kilomètres. Ce dernier est un village posé, à la différence des précédents, en hauteur sur les falaises.

La balade se poursuit à travers la forêt jusqu’à la ville de Dieppe. Plus grosse commune que vous traverserez durant votre voyage, surnommée la ville aux quatre ports, elle est idéale pour prendre le temps de se ressourcer, boire un verre en terrasse et se rassasier avant d’attaquer la dernière partie du trajet direction Tréport. Cette dernière jonction fait 34 kilomètres et se fait généralement en deux jours.

L’ensemble se fait en une dizaine de jours selon les formes et envies de chacun. Le GR21 vous transporte à travers des paysages hauts en couleurs, mêlant le bleu de la mer, le vert de la campagne et le blanc des falaises. Il permet de s’offrir une randonnée, de plusieurs jours, rafraîchissante, en dehors des grands sentiers passants. Ce n’est pas pour rien qu’il a été élu GR préféré des Français dernièrement. A votre tour de vous faire un avis ! Et pour ce faire, réservez votre location de vacances en Normandie avec Sportihome !

Antoine Jézéquel


Ces articles pourraient vous plaire :

Top 5 des meilleurs spots de surf en Haute-Normandie
Top 5 des meilleurs spots de kitesurf en Normandie
Les 6 étapes du GR34 en Bretagne qui valent le détour
GR France : les plus beaux sentiers de grande randonnée