Temps de lecture : 5 minutes (pour faire le plein de sport et tourisme 🤙)

Quand on dit « je fais du kite », on imagine toujours un rideur en twin tip en train de s’envoyer en l’air. Et pourtant, le kite offre bien plus de possibilités et de disciplines ! Parmi cet éventail de pratiques, on trouve le surf kite. Comme son nom l’indique, l’idée est de surfer (des vagues) à l’aide d’une planche de surf et d’un kite… mais pas que ! Avec une planche de surf sous les pieds, on peut également se régaler en freeride ou épater la galerie en envoyant quelques tricks de freestyle.

La bonne nouvelle c’est que le surf kite s’adresse à tout le monde sachant déjà rider convenablement en twin tip. Il faut donc maîtriser le waterstart, savoir remonter au vent ou encore retrouver sa planche en nage tractée…

Trouvez votre logement les pieds dans l’eau avec Sportihome !

Mais alors, plutôt surf strapless ou straps ?

surf straps @DelphineMacaire

Avant de se lancer il faudra choisir entre straps et strapless. Pour débuter les straps faciliteront le waterstart et dans le surf ils permettront radicalité et contrôle. En surf kite, il faudra “jiber” pour changer de bord. Les straps compliquent la manœuvre, puisqu’il faudra regarder où vous allez mettre les pieds, tout en gérant votre aile.

Le strapless, l’art de ne faire qu’un avec sa planche ! Forcément quand on a pas l’habitude, on est un « vrai » débutant : difficulté au waterstart quand on a pas pied, la planche va tout droit et on tombe ridiculement en arrière… mais une fois la bête domptée, c’est que du bonheur, avec la liberté de mettre ses pieds où on veut !

Comment choisir sa planche de surf :

surf kite planche @DelphineMacaire

Si on a choisi de mettre des straps, on s’offrira une planche avec des inserts (toutes les planches n’en ont pas).

Ensuite on définit son programme : surf, freestyle, freeride.

Si on souhaite uniquement glisser sur les vagues, on choisira un surf classique, avec un nose pointu. Précision importante : si vous êtes surfeur (à la rame) à la base, c’est une très mauvaise idée d’utiliser votre planche de surf car la construction n’est pas adaptée : une session et hop poubelle !

Pour le rider qui voudra surfer, faire du freestyle et du freeride, les surf kite dit noseless seront très polyvalents. Leur shape leur permettra d’envoyer tout un répertoire de tricks, mais aussi de surfer des vagues de taille moyenne.

Quelle taille de planche de surf pour commencer sereinement ?

surf kite vague @DelphineMacaire

Pour débuter en surfkite on aura tendance à privilégier le confort et la flottabilité. La taille est à prendre en considération bien sûr mais pas que… le volume de la planche sera une bonne indication. Par exemple, une planche noseless en 5’4 n’aura pas du tout le même volume qu’une 5’4 typée 100 % vague. Le volume sera exprimé en litres.

Pour un homme au gabarit moyen, une planche entre 24 et 26L sera une bonne alternative pour débuter, et entre 22 et 24L pour une femme. On regardera également la largeur de la planche : plus c’est large, plus c’est stable. Et donc plus facile pour les jibes, mais un peu moins dans la vague.

Les prix d’un surf kite sont assez élevés, entre 550 et 1100 €, donc il vaut mieux prendre le temps de choisir correctement. Le mieux étant bien sûr de tester, n’hésitez pas à demander aux leaders d’opinion de vous faire tester leur planche !

Une question qui déchaîne les passions : leash ou pas leash ?

Surf @DelphineMacaire

La réponse est non et oui. Bien sûr, il faut savoir s’adapter aux conditions, et spot. Bien évidemment, lorsque vous allez tirer vos premiers bords avec un surf kite sous les pieds, surfer vos premières mini vagues ou faire du freestyle, le leash sera inutile et pourra même être dangereux. Une fois que vous aurez progressé, vous allez vite vous rendre compte qu’utiliser un leash peut être utile voire indispensable dans certaines conditions.

Dès que les vagues dépassent 1 m, que le peak est loin du bord et qu’il y a du courant, n’oubliez pas votre leash ! C’est également appréciable de ne pas avoir à faire des minutes de nage tractée dans l’eau froide en hiver.

Enfin, si vous avez la chance de surfer des spots side off ou off shore, le port du leash sera obligatoire si vous ne voulez pas revenir à la nage.

Le choix des Spots de surf kite :

surf kite virage @DelphineMacaire

Pour vos premières glissades sur votre surf kite, il est préférable de choisir un spot sans vague, et sans (trop) de courant. La grande nouveauté sera d’utiliser une planche directionnelle, vous allez donc devoir apprendre à faire des jibes ! Vous vous imaginez faire votre 1er jibe dans 2 m de vague ? Certainement pas…

Le spot n’a pas forcément besoin d’être flat, au contraire si vous avez envie de vous initier au freestyle strapless, un petit clapot pour faire tremplin sera le bienvenu.

Une fois à l’aise avec votre nouvelle monture, le moment d’aller se frotter aux vagues sera venu. Bien sûr, on évite de se retrouver dans des conditions engagées : vent full off shore, vagues trop grosses, trop creuses, trop rapides…

Un spot surf kite adapté à son niveau…

sport nautique @DelphineMacaire

Préférez des vagues de 80 cm maximum, avec si possible un vent side. Lorsque vous allez surfer vos premières vagues, vous allez avoir du mal à synchroniser l’aile, la planche et la vague. Ces erreurs de pilotage, provoqueront une détente dans les lignes avec une perte de puissance. Bien souvent vos lignes seront tellement détendues que votre kite finira dans l’eau. Un kite qui tombe au milieu des vagues peut vite devenir dangereux !

Il faut donc maîtriser parfaitement le redécollage « express » et ne pas avoir peur de larguer en cas de soucis. Si le vent est side shore, il sera plus facile d’éviter les erreurs de pilotage car avec cette orientation vos lignes vont moins se détendre, l’aile driftera mieux (elle va reculer sans déventer). Même si le vent On Shore ne semble pas présenter de danger, il est pourtant bien plus technique. Il sera beaucoup plus compliqué de maintenir une tension dans les lignes et l’aile driftera plus difficilement car la vague « nous pousse » à l’intérieur de nos lignes.

Surfer ses premières vagues est grisant, très excitant et on a toujours envie de plus.
Mais attention à garder des forces et à rester humble face aux éléments. L’avantage du surfkite est de pouvoir rapidement surfer des vagues assez grosses, sans forcément maîtriser l’aspect sécurité. Attention donc à ne pas dépasser ses limites.

Envie d’un trip ? Quelques spots connus pour débuter et se perfectionner en surf kite.

surf kite board @DelphineMacaire

Dakhla au Maroc, vous pourrez vous familiariser avec le surfkite sur une immense lagune flat, puis direction l’océan. Il y a plusieurs spots de vagues que vous choisirez en fonction de votre niveau.

Le Pérou, plus précisément dans la région de Mancora. Il y a une multitude de spots avec des orientations de vent diverses. Le gros plus pour débuter ou se perfectionner, c’est que les vagues sont plutôt de taille moyenne, et rarement creuses.

L’Afrique du sud, dans la région de Capetown, une multitude de spots. Au programme, du vent fort, des vagues de petites à grosses, une importante communauté kite.

L’île Maurice, destination star pour les waves rideurs. Il est possible de débuter dans le lagon, gros freeride en perspective ! Puis progressivement de se frotter aux vagues car il y a plusieurs peak. « Little reef » pour les apprentis surfeurs, en passant par « Manawa » pour les confirmés, et enfin «One Eye » pour les experts.

Si vous décidez de partir en trip avec votre surfkite, n’oubliez pas de le protéger méticuleusement dans votre boardbag !