Jérémy Badré, ambassadeur Sportihome est un athlète de haut niveau, dont la spécialité est le sauvetage sportif.

Jérémy a commencé la pratique de cette discipline en 2009. Aujourd’hui, on peut dire qu’il a un parcours très riche, avec de nombreux voyages et records de France. 

L’athlète a le plaisir de partager avec nous le meilleur et… le moins bon de son expérience dans le cadre du sauvetage sportif ! 

C’est parti, on découvre les tops et flops de Jérémy Badré :

Jeremy badre

© Jérémy Badré

Ton sport préféré ? (Même si on s’en doute déjà 😉)

“Mon sport préféré est certainement le sauvetage, car ce n’est pas juste un sport de haut niveau, c’est un sport qui permet au pratiquant d’apprendre à nager, se sauver d’un danger, et surtout, de sauver les autres. C’est un sport citoyen, puisque la plupart des sauveteurs sportifs assurent la surveillance des plages, piscines, plans d’eau du territoire français.”

Le sport que tu aimes le moins ?

“C’est une question compliquée, mais je dirais le football, car on est sur du sport business, qui pense généralement plus à l’argent qu’à la performance, il y a trop de simulations dans le jeu, et le fait d’entendre des sportifs se plaindre de se lever trop tôt pour s’entraîner à 10h-11h.. Ça me fait bien rire ! Mais ça ne m’empêche pas de suivre des matchs de temps en temps.”

Spots et voyages sportifs – Jérémy Badré

Ton spot de nage favoris ?

“Gold Coast en Australie, c’est ma deuxième maison. En effet, il fait beau, chaud, les conditions d’entraînements sont géniales là-bas. Sans oublier la mentalité des australiens, qui permet vraiment de partager et d’évoluer.”

Quel est le spot de nage que tu aimes le moins ?

Dinard, en Bretagne. Le spot est vraiment magnifique, mais 99% du temps, il pleut, il fait froid, l’eau est froide. Pour la nage en tout cas, c’est pas pour moi! haha”

Je souhaite découvrir les logements proches des meilleurs spots de nage en Bretagne :

 

Ton meilleur souvenir de voyage dans le cadre sportif ?

Cali en Colombie, ma première sélection en équipe de France pendant les jeux mondiaux ( équivalent des jeux olympiques pour notre sport). Nous avons eu la chance de gagner et faire un record du monde devant 4 000 personnes. C’est parti en « hola ».. Bref, c’était la folie !!!”

Ton pire souvenir de voyage dans le cadre sportif ?

Les championnats d’Europe en 2015 au Pays de galles, on a du faire le voyage en minibus depuis Montpellier. Il nous a fallu être patient car c’était bien long !”

J badré

© Jérémy Badré

 

Adrénaline et compétitions sportives – Jérémy Badré

La compétition de sauvetage sportif dont tu es le plus fier ?

Les championnats du monde en France à Montpellier en 2014, c’était la folie de nager devant les amis et la famille. L’organisation était au top et c’est de loin la meilleure compétition jamais organisée dans le sauvetage.”

La pire compétition de sauvetage sportif dont tu as participé  ?

Les championnats d’Europe en 2015 au Pays de galles, c’était une compétition difficile, où j’ai dû nager des épreuves que je n’avais pas l’habitude de faire pour l’équipe, de plus, les conditions météorologiques étaient assez compliquées.”

Le moment le plus magique que tu aies vécu dans le cadre du sauvetage sportif ?

“C’était de gagner le titre de champion du monde devant ma famille et mes amis en 2014 à Montpellier. C’était indescriptible !”

Je souhaite découvrir les logements proches des meilleurs spots de nage à Montpellier :

 

Le moment le plus flippant que tu aies vécu le cadre du sauvetage sportif ?

“Cette année en Italie aux championnats d’Europe, on était deuxièmes au classement derrière les « ritals » jusqu’aux trois dernières épreuves. La pression était vraiment instance, cependant, grâce à notre esprit d’équipe, notre cohésion, on a réussi à finir premier au général. C’était à la fois flippant et tellement jouissif d’aller gagner les italiens chez eux.”

Jérémy Badré tops & flops

© Jérémy Badré

Conseils d’athlète – Jérémy Badré

Quel est le meilleur conseil que l’on t’ai donné pour progresser en sauvetage sportif ?

“Tu ne perds rien à partager ton expérience avec tes adversaires, bien au contraire. En effet,  l’échange te permet de réfléchir différemment, d’évoluer donc de mieux performer dans le futur ! 🏆” 

Quel est le pire conseil que l’on t’ai donné pour progresser en sauvetage sportif ?

“Si tu trouves une nouvelle technique, garde la pour toi !”

 

© Photo couverture : Jérémy Badré


Ceci devrait vous intéresser :