Temps de lecture : 4 minutes

La dernière saison hivernale vous a laissé en manque de ski ? Pourquoi ne pas essayer le ski roue cet été ? Sport complet au même titre que le ski de fond, le ski sur route est idéal pour parfaire sa technique et son cardio durant l’été. Sensations, bienfaits, conseils techniques, on vous explique pourquoi et comment commencer ou persévérer dans cette discipline encore trop sous-cotée.

Le ski roue, qu’est-ce que c’est ?

Le ski roue, également appelé ski à roulettes, ski sur route ou encore roller ski, s’apparente au traditionnel ski de fond ou ski nordique. Il faut attendre les années 70 pour voir les premiers skieurs sur macadam en France. La discipline était déjà à l’époque prisée dans les pays Scandinaves mais aussi en Allemagne et en Italie. Le matériel utilisé est quasi identique et les sensations ressenties en sont proches. Il consiste en deux lames d’aluminium, d’environ soixante centimètres de longueur, sur lesquelles deux roues sont fixées aux extrémités. Seule différence, le ski ne glisse plus sur la neige mais roule sur le bitume.

Tous les grands fondeurs, une fois les dernières neiges fondues, rangent leurs skis de fond au placard pour en ressortir leurs skis de route, compagnons de leurs entraînements estivaux. Mais pas besoin d’être un fondeur niveau expert pour s’y mettre. Il n’y a même pas besoin de s’être essayé au ski de fond pour se lancer sur la route en ski à roulettes. Idéal pour parfaire sa technique de skating, il permet aussi tout simplement de travailler son cardio et de s’offrir quelques belles balades tout en profitant de sensations de glisse.

Le ski de fond sur route, une discipline complète

ski de route

Le ski de fond à roulettes, comme son pendant hivernal, est un sport complet, faisant à la fois travailler le haut comme le bas du corps et le cardio. Le ski-roue est une discipline d’endurance, au même titre que la course à pied par exemple. Elle a cependant l’avantage de ne pas être traumatisante pour les articulations du fait du mouvement de glisse. Quelle que soit la technique de déplacement utilisée, le mouvement est initié par les jambes. Suivent les bras, qui, par l’intermédiaire des bâtons, permettent d’accentuer la dynamique. Le fessier et la ceinture abdominale sont également sollicités dans la recherche de coordination et d’équilibre.

Le ski-roue utilise les mêmes fixations que le ski de fond. Le talon est donc libre ce qui va permettre d’engager un mouvement ample mettant en exergue l’ensemble des muscles du bas du corps. Le fait que le talon soit libre va différencier le roller ski d’autres discipline de glisse comme le roller.

Compenser l’absence de neige et travailler sa technique en ski à roulettes

D’abord utilisé par les fondeurs ou les biathlètes pour compenser le manque de neige durant l’intersaison, le ski-roue permet à tout un chacun de parfaire sa technique de glisse tout en restant proche des sensations de la pratique nordique. Il existe plusieurs techniques de ski de fond à roulettes.

Ladite classique, ou “pas alternatifs”, consiste en une sorte de marche glissée. Les deux skis sont positionnés parallèlement l’un à l’autre et le pratiquant avance chaque jambe l’une après l’autre tout en venant s’appuyer sur ses bâtons. Le mouvement se rapproche ici de celui de marche ou de course à pied.

La seconde technique est celle du skating, en tout point semblable à celle utilisée en ski de fond. Elle est également surnommée “pas du patineur” car repose sur la même dynamique que les mouvements d’un patineur sur glace. Elle consiste en une alternance et un balancement du poids du corps d’une jambe sur l’autre accompagnée d’une poussée. Les skis sont positionnés de biais afin de faciliter la poussée. Plus technique que la manière classique, elle permet d’acquérir plus de vitesse et de sensations.

Qu’importe la technique de déplacement que vous utilisez, il y a une chose importante à noter : la plupart des ski-roue n’ont pas de frein. Si vous débutez, privilégiez des routes sans trop de passage et ne présentant pas de pentes trop raides. Il n’est pas possible de déraper en rollerski. Il ne vous sera donc pas possible d’effectuer un freinage d’urgence. Pour ralentir votre course il vous faudra mettre en œuvre la fameuse technique du chasse-neige ! A la différence de l’exercice sur neige, il ne s’agit pas de positionner vos skis en V. Écartez vos jambes et appuyez sur l’intérieur en venant casser le parallélisme de vos skis. Cette technique devrait vous aider à réduire votre vitesse. Quelques marques comme Skike commencent à développer des équipements munis d’un système de freinage. N’oubliez pas de vous équiper d’un casque en cas de chute et de gants.

Le ski-roue, une nouvelle manière de randonner et une discipline en devenir ?

Comme nous vous le disions, le roller ski se pratique sur route. Privilégiez une route avec un bitume en bon état, sans trop de passage et de pentes raides. La pratique se développant, le matériel suit. Il existe désormais différents types de roues, faisant varier la taille et la dureté afin de privilégier la vitesse, ou à l’inverse une gomme plus adhérente pour rendre les entraînements plus intenses. Au même titre que des pistes de ski de fond, il existe désormais des pistes de ski-roue, notamment dans le Jura. De quoi s’offrir une balade à la fraîche entre les sapins. Mais la pratique commence à s’affranchir du bitume.

Plusieurs marques proposent différents modèles, notamment de roues afin d’ouvrir la voie à la pratique sur de nouveaux terrains. Il existe désormais des modèles de roues plus larges et molles permettant de s’attaquer à des terrains accidentés de quoi s’offrir une nouvelle manière de randonnée, ludique et en pleine nature. La marque Skike s’est d’ailleurs lancée dans ce filon et propose des skis-roues tout terrain. Comptez entre 400 et 500 euros en fonction de la gamme et des options.

Pour un matériel plus classique, Décathlon propose depuis 2019 un pack comprenant platines et fixations à 99 euros. Si vous débutez, nous vous conseillons de d’abord louer votre matériel afin de bien appréhender les exigences de la discipline et de cerner ce qui vous conviendra en termes de longueur, choix des matériaux, taille et dureté des roues en fonction de la pratique que vous souhaitez en faire.

Où faire du ski roue ?

En plus de cela, la pratique du ski sur route gagne du terrain en ville. Au même titre que le roller classique, elle devient un nouveau sport de glisse en milieu urbain. Le ski-roues en est qu’à ses prémices et devrait faire de nombreux émules dans les années à venir. De là à voir des gens se déplacer en skis à roulettes dans les rues de Paris un jour ? Et pourquoi pas.

Réserver votre location de vacances sur Sportihome pour découvrir la France et apprendre le ski roue !

Antoine Jézéquel


Ces articles pourraient vous plaire :
Que faire dans les Alpes cet été ?
Les meilleures destinations de montagne en été

Où faire du ski de fond en France ?