Sportihome a rencontré pour vous la spécialiste française du ski de bosses, Camille Cabrol. Elle s’est confié au magazine à propos de son quotidien de sportive de haut-niveau, ses conseils, ses voyages sportifs…

Camille Cabrol : une « boss » du ski

Quand et où es-tu née ? Je suis née le 25 décembre 1997 à Sallanches 74.

Première année de pratique ? J’ai appris et commencé le ski toute jeune, mais le ski de bosse en 2008 à l’âge de 11 ans.

Parmi les sauts, bosses, skicross ou half pipe – lequel te procure le plus d’adrénaline ?

Je ne suis pas assez à l’aise en ski cross et en half pipe pour envoyer et que ca me procure de l’adrénaline. Mais dans les bosses et en sauts je ressens de l’adrénaline, pas le même genre je dirais !

Ta discipline sportive préférée ?

Le ski bien sûr ! 😊 La sensation de glisse sur la neige c’est tellement satisfaisant. Et puis on y retrouver différentes façons d’en profiter : prendre de la vitesse sur la piste, skier avec de la poudreuse jusqu’aux genoux et juste kiffer le truc ! Ou encore sauter et avoir la sensation de « voler » tout ça dans l’ambiance féérique de l’hiver !

parcours ski de bosses

Il y a-t-il d’autres pratiques sportives dans ta vie ? Si oui, lesquelles ?

Alors oui, déjà toutes les pratiques qui me permettent d’être performante sur les skis l’hiver. On fait beaucoup de trampoline pour les acrobaties, de la musculation… Après j’aime le sport en général, puis j’adore essayer de nouvelle chose ! En ce moment j’essaye le tennis et mon copain m’apprend à jongler (enfin essaye de m’apprendre). Et quand on n’est pas en période d’entrainement (été ou hiver) j’aime bien le vélo, la marche, la natation, le parapente ou encore les via ferrata. J’ai quand même une préférence pour les sports extrêmes 😉

Le sport que tu affectionnes le moins ? Pourquoi ?

Je crois que c’est la course à pied… Je suis désolé pour toute les personnes qui en pratique j’ai rien contre vous, mais c’est vraiment pas le truc qui m’attire le plus, je saurais pas trop pourquoi. Sûrement parce que c’est pas assez extrême !

Ton meilleur souvenir en compétition ?

Je pense à mon run de qualification au Jeux Olympiques 2018 en Corée du Sud où je partais dernière et qu’en arrivant en bas j’ai vu le résultat : 16ème, je m’y attendais vraiment pas. J’ai regardé le staff et mes parents qui avait fait le déplacement exprès, étonné j’étais tellement contente ! Puis l’ambiance d’un événement comme les JO est tellement ouf que tu peux que te souvenirs de moment comme celui-ci.

Quels sont tes prochains objectifs ?

La prochaine saison est olympique, pour moi c’est un gros objectif. Le but sera de me qualifier et de faire top 10 ou top 5 voire un podium. On ne sait jamais car les Jeux c’est la course d’un jour.
Après il y a aussi une saison de coupe du monde où j’aimerai me rapprocher des top 10 ou top 5 pour arriver confiante au JO.

Camille Cabrol

Comment se passe la qualification pour les Jeux ?

La qualification se passe sur les courses qui ont lieu avant les Jeux. Il faut au minimum faire un top 16 en single en coupe du monde pour se qualifier. Ensuite c’est la Fédération Français de Ski qui choisit qu’ils emmènent aux JO.

Comment t’entraînes-tu l’été pour préparer ta saison hivernale ?

L’été on fait beaucoup de musculation, d’acrobatie (du trampoline). On fait un peu de cardio aussi surtout quand on reprend le physique en mai-juin. On ski aussi l’été pour profiter des conditions sur les glaciers à Tignes ou Val d’Isère par exemple, de la neige molle où on peut envoyer un peu plus notamment sur les sauts. Il arrive qu’on fasse du water jump où on saute avec nos skis dans l’eau ça permet de bosser nos sauts.

Au niveau de l’entraînement, tu t’entraines plus souvent seule ou en groupe ?

On s’entraîne quasiment toujours tous ensemble avec les membres de l’équipe de France. Il y a un grand centre d’entraînement qui est dans les Alpes quasiment que pour le ski. C’est très rare de s’entraîner seule.

Est ce que tu t’entraînes souvent avec Perrine Lafont et est-ce que ça te tire vers le haut de l’avoir à tes côtés au quotidien ?

Avoir quelqu’un comme Perrine dans l’équipe ça tire vers le haut car elle a un beau parcours et qui inspire vraiment. On a la chance d’être un sport où on s’entraîne aussi avec les garçons, ils nous poussent à engager un peu plus et ça aide beaucoup.
Grâce à elle ça a redonné un coup de boost à la discipline et il est un peu plus médiatisé qu’avant, ça fait pas de mal à notre sport.

Pour parler un peu plus de ton sport, il y a une partie vitesse et une autre technique que vous travaillez c’est ça ?

Plus on se rapproche de la saison plus on va travailler en dynamique. On est un sport où il faut quand même avoir du jus car c’est des descentes de 30 secondes à peu près. Il faut donc être prêt on n’a pas trop le droit à l’erreur. On travaille beaucoup la vitesse et la réactivité.

Sur les deux figures de ton run, tu gardes le même style de saut toute la saison ou il arrive que tu changes pour tester des nouvelles figures ?

Chez les filles on n’a pas un gros panel de sauts vraiment maîtrisés donc souvent on se retrouve à faire les mêmes sauts en compétition. Mais par exemple les garçons arrivent à mieux changer le style de sauts car ils ont plusieurs sauts qu’ils maitrisent.
Malgré tout il arrive quelque fois qu’on s’entraîne à essayer un nouvelle figure. Après on la ressort en compétition une fois qu’elle est parfaite pour surprendre un peu tout le monde.

 

Camille Cabrol

Spots et trip sportifs – Camille Cabrol

Ton spot de ski favori ?

Sans hésiter, chez moi ! À Megève et ses alentours, le domaine est hyper polyvalent, il y en a pour tous les niveau et tous les style de ski ! Puis je connais les secret spot maintenant à force de poncer les pistes 😉

Ton plus beau voyage dans le cadre sportif ?

Grâce à mon sport j’ai eu la chance de voyager dans toute l’Europe mais aussi presque dans le monde entier (Finlande, Suède, Norvège, Suisse, Italie, Slovénie, Allemagne, Autriche, USA, Canada, Chine, Japon, Corée du Sud, Australie…), et j’avoue que c’est difficile de choisir le plus beau ! Chacun et une expérience nouvelle que je profite à fond et qui m’apprend plein de chose !

Quel(s) spot(s) de ski conseillerais-tu autour de chez toi ?

Difficile de choisir, mais je dirais, « La Côte 2000 » à Megève tôt le matin quand il à neiger toute la nuit c’est le rêve ! Ou alors, sur l’autre versant nommé « Le Jaillet », à La Giettaz, un spot un peu sous-coté a mon avis…

Le trip de tes rêves ?
Celui que je rêve de faire ses derniers temps c’est de traverser les USA genre la route 66 avec des potes et profiter de chaque spot.

Un(e) sportif qui t’inspire ?

Lindsey Vonn, une des plus grande skieuse américaine tellement inspirante, elle n’a jamais rien lâché, elle a battue des records, fait évoluer son sport, en plus d’être une sportive exemplaire. C’est aussi une business woman qui gère sa vie et sa carrière d’une main de fer.

Le meilleur conseil que l’on t’ait donné pour progresser dans cette discipline ?

Fais toi plaisir ! Mon père m’a toujours répété « le plaisir génère la performance » et j’y crois !

Est ce que tu aurais un conseil à donner à des personnes qui voudraient découvrir le ski de bosses ?

Je dirais que l’avantage du ski de bosses, c’est que c’est un sport polyvalent. On est à la fois des bons skieurs mais aussi des bons acrobates. Il permet aussi de devenir meilleur en tant que personne car on repousse toujours nos limites, toujours chercher à s’engager. On travaille aussi la confiance en soi car il faut être sûr de ce qu’on fait, que ton saut va réussir, que tu t’es bien entraîné.
C’est plein de petits trucs qui font que c’est un sport qui me fait rêver. C’est vraiment un sport à essayer et après on ne peut plus s’en passer !

Sportihome.com propose aux skieurs de toute la planète de partager leur passion et logements à proximité des spots, serais-tu prête à voyager Sportihome ?

OF COURSE je vais voyager Sportihome ! Le concept est tellement cool et je me reconnais dans les valeurs de celui-ci. Puis comme je le disais, j’adore essayer de nouvelles choses et je vais profiter de sportihome.com pour me permettre de découvrir de nouveaux sports dans les meilleurs spots !

Camille Cabrol

Top spots de ski de bosse – Camille Cabrol

Tes spots de ski de bosse préférés ?

Spot n°1 : Pour ce qui est des spots de ski de bosses que je préfère, je vais peut-être pas être objective, mais celui de Megève est mon numéro 1 sans hésitation !
Situé à « La côte 2000 », un peu perdu au fin fond de Megève le spot vaut le détour, le profil de la piste est idéal, pas trop raide, pas trop plat, les sauts sont toujours nickel, puis courir à la maison c’est tellement ouf !

Je souhaite découvrir les logements proches des meilleurs spots de ski de Megève :

 

Spot n°2 : En deuxième je dirais Deer Valley aux USA à côté de Park City dans l’UTAH, c’est une piste de légende ! Quand tu arrives là-bas, la piste de bosses domine et tu vois que ça. Puis les américains aimes le show, donc l’ambiance et ouf ! Quand tu es au départ, tu vois cette aire d’arrivée noire de monde, des gens qui sont là pour kiffer. Et les américains sont pas chauvins, ils aiment le show, ils vont crier aussi fort pour un Français que pour un Américain si le run le mérite !

Ce sont vraiment les 2 spots de ski de bosses qui sortent du lot pour moi 😊

Grâce à Camille Cabrol, pro de ski de bosses, vous avez désormais les meilleurs spots de ski pour vous lancer !

Retrouvez Camille Cabrol, skieuse spécialisée dans l’épreuve des bosses sur Instagram !

Page Insta camkabrol


Ceci devrait vous intéresser :