spot_img
AccueilSportsFoilPump Foil : Comment construire sa planche de Pump Foil ultime ?

Pump Foil : Comment construire sa planche de Pump Foil ultime ?

Envie de profiter des vacances et des conditions estivales idéales pour te fabriquer ta propre board de Pump Foil, Dockstart, Beachstart ou encore Surf Foil, mais tu ne sais pas par où commencer ? Alors t’es au bon endroit !

Dans cet article, et vidéo ci-dessous Fred Diaw (co-fondateur de la plateforme Sportihome) te donne ses conseils pour te lancer dans cette aventure passionnante, durable, économique et plus simple que l’on ne le croit !

La vidéo Tuto pour faire sa planche de Foil Pump

YouTube player
Fred Diaw partage la construction de sa première board de Pump Foil

Outils de base pour se lancer

La bonne nouvelle avec le Pump Foil c’est qu’on peut littéralement se lancer avec une simple plaque rectangulaire de contre plaqué marine 20mm dans laquelle tu fais 4 trous pour visser ton foil et GO !

Donc même si accrocher un cadre est un défi pour toi et que ton seul outil c’est ton sourire au mec du rayon découpe de ton magasin de bricolage, tu peux te lancer 🙂

Cela dit, si tu veux donner un shape et une finition plus sympa à ta board voici ce que je te conseille d’avoir sous la main :

  • Un espace lumineux qui ne craint pas la poussière
  • Un masque idéalement avec filtres 3M (cf résines et peintures toxiques)
  • 2 tréteaux
  • Scie sauteuse
  • Ponceuse électrique orbitale et/ou à bande
  • Perceuse ou idéalement défonceuse
  • Un bout de carton où de Depron pour faire le gabarit
  • Mètre
  • Un feutre ou crayon 
  • Cale de ponçage
  • Cutter
  • Papier de verre grain moyen et fin  

Si après plusieurs tentatives de Pump Foil en mode Dockstart, tu commences à y prendre goût et que t’a planche V1 montre des premiers signes de faiblesse, c’est que ça vaut le coup que tu upgrade vers une construction plus durable. 

Construction d'une planche de Dockstart DIY en Bois

Quels matériaux pour faire sa planche de Pump Foil ?

L’objectif est de trouver le meilleur rapport légèreté et solidité, sachant que plus la planche est légère plus le rendement au pumping sera élevé, car le foil aura moins d’inertie de la planche à compenser.

Si tu pars sur une planche en bois tu arriveras difficilement en dessous des 3Kg auxquelles il faudra ajouter le poids du foil généralement autour des 3Kg aussi. Ça nous fait donc un setup de plus de 6Kg et ça marche très bien. Mais le jour où tu auras l’occasion de tester une planche super rigide dans les 1Kg (hors foil) tu en voudras une aussi ! 🔥

Du coup, comment avoir une board béton et ultra light sans se ruiner ? 

Et bien en fouillant les poubelles des chantiers de construction navale (avec leur autorisation bien sûr !)😎  « Votre mission si vous l’acceptez » c’est de dénicher une plaque de Airex déjà stratifiée en fibre epoxy idéalement de 15mm d’épaisseur. C’est ce matériaux qui sert à construire les coques et cloisons intérieures des voilier de compétition. Donc autant dire que c’est ce qu’il y a de mieux et qu’à Lorient, la silicone vallée de la voile on est gâté pour en trouver  🥳 

Panneaux de Airex vs Bois

Quel est le Shape idéal ?

Côté dimensions tous les avis convergent vers une planche qui fait 90cm de long pour 40cm de large. L’idée est d’avoir une planche la plus compacte possible pour encore une fois réduire l’effet d’inertie au max en se gardant juste ce qu’il faut de place pour positionner confortablement ses pieds, d’où le terme de pocketboard pour designer ces micro boards. Puis ça rentre facilement avec le mat monté dans le coffre de ta voiture, si t’as une Passat SW.

Pour ma part je fais 1m84 pour 75Kg et pour moi cette taille est idéale👌. Tu peux éventuellement ajuster un peu à la hausse ou à la baisse en fonction de ton gabarit mais restes dans les limites de 110cm x 50cm si t’es grand ou 70cm x 30cm si t’es plus petit. 

Maintenant quel shape donner à sa planche foil pumping ?  Là on entre dans le monde merveilleux de l’artistique et du subjectif. Vu que la planche ne touche pas l’eau l’impact du shape peut paraitre insignifiant et du moment que c’est léger et solide. 

Mais je vous livre mes impressions sur mon shape versus ce que j’ai pu tester ou voir. Le fait d’avoir une forme plus typé retro surf avec plus de largeur au pied avant à plusieurs avantages  :

  • On se repère plus facilement sur la planche pour mettre direct ses pieds au bon endroit ce qui est clé surtout en Foil Beachstart !
  • La largeur en plus au pied avant, permet décaler son pied vers l’extérieur et garder sa position naturelle de foil.
  • La plus faible largeur à l’arrière permet de gagner du poids en retirant de la surface inutile
  • La prise en main est plus facile et on tape moins le ponton au départ
  • Je trouve ça plus joli qu’un truc carré, comme une des première board de mon associé Sylvain, qui avait pris une étagère Leroy Merlin, ou en tubes 😚

Et comme chez Sportihome tout repose sur le partage, je donne mes cotes ci-dessous. Tu as juste à les reporter sur un carton ou depron (pssst comme l’isolant qu’on utilise sous les parquets;) :

Traces dessus une ligne de 90cm pour la longueur de la planche, ensuite perpendiculairement à cette ligne traces en partant de 5cm du nez puis tous les 5cm, des lignes de longueur suivante : Nez >85mm > 125mm > 150mm > 180mm > 195mm > 200mm > 200mm > 195mm > 193mm > 192mm > 190mm > 185mm > 180mm > 175mm > 167mm > 145mm > 100mm >Tail 

Découpe d'une planche de foil dockstart par Fred Diaw
Dimensions d'une planche de Foil dockstart

Quelle finition donner à sa planche ?

Pour une planche à base de bois l’option la plus simple c’est de la vernir ou de la peindre avec quelque chose qui résiste à l’eau et aux UV. En revanche ce n’est pas durable car l’eau, après quelques mois d’utilisation, fini toujours par passer pour alourdir et ramollir le bois notamment par les trous de vis du foil et les produits de qualité marine peuvent être assez couteux d’autant plus qu’ils sont souvent vendus en gros contenant. 

D’autre part ça n’apporte aucun gain structurel pour donner du « nerf » à la planche.

L’ideal que ce soit en bois ou Airex c’est de prendre le temps de faire une strat en epoxy fibre. Là tu auras une bombe solide et nerveuse que tu pourras léguer à tes enfants 💪.

Pour ça je te conseille d’utiliser exclusivement de l’epoxy fait pour stratifier comme la GURIT Ampreg30 ou équivalent. Les résines de grande surfaces sont à proscrire pour cet usage !  

Dans un environnement entre 20° et 25°, mélanges la résine avec le durcisseur en suivant les dosages recommandés sur la notice à l’aide d’une balance de précision. Évites de faire trop de bulles !

Pose sur ta planche une couche de fibre de verre bi-biais 160g en laissant 5cm déborder des contours de la planche qu’on va utiliser pour faire le tour des rails.

Astuce, fais des entailles sur les angles pour faciliter cette étape et éviter le plis.  Ensuite viens imprégner ta fibre d’epoxy à l’aide d’une petite patte de loup et laisses devenir sec au toucher pour pouvoir retourner ta planche et renouveler l’opération de l’autre côté. 

En option pour plus de solidité tu peux doubler la fibre au niveau du pied de mat et pour en encore plus de résistance et de nervosité, commencer comme moi par une bande unidirectionnelle en carbone qui fait le tour de la planche. C’est pas cher et ça transforme la planche ! 

Avant que j’oublie, pour les plus radins :)) je déconseille de remplacer l’epoxy par de la résine polyester. Ok elle est un peu moins chez mais nettement moins solide et plus difficile à travailler à cause des temps de séchages plus court et des risques de réactions exothermiques qui la font devenir brulante. 

Enfin, portes toujours un masque avec filtre et gants en latex lorsque tu travailles l’epoxy ! Ça ne sent pas fort pourtant c’est encore plus toxique que la résine polyester qui pique pourtant bien le nez. 

Mise en résine Epoxy d'une planche de foil pumping
Ponçage et finitions d'une planche de foil pumping

Où et comment fixer le foil sur sa planche de Foil Pump?

Généralement un bon placement c’est quand foil monté, le centre des vis arrières est à 55mm de l’arrière de la planche. Réduire cette distance peut commencer à poser des soucis de solidité et avancer obligerait à rallonger d’autant la planche pour préserver son stance.

Si ma planche avait été en bois contre plaqué marine, j’aurais percé à travers en 2x plus gros que le diamètre des vis. J’aurais ensuite rempli les trous d’un mélange epoxy, fibre et microballon que j’aurais laissé sécher pour venir repercé les trous cette fois au diamètre des visses. L’avantage de cette solution c’est que bois ne pourrait pas boire de l’eau par les trous des vis. Après libre à chacun de faire comme il veut 😉

Pour ma part, étant donné que je suis partis sur une construction Airex donc plus sensible à la compression j’ai opté pour une solution similaire mais qui consiste à couler les écrous de vis dans la planche. 

Avec cette technique, il faut juste bien s’assurer que tout est bien carré. Sinon si les écrous sont un peu de travers dans la résine ça va créer des contraintes qui vont augmenter le risque de casse.

Mon astuce c’est de visser la platine de pied de mat sans trop serrer avec des vis que j’ai préalablement entouré de bande Teflon pour éviter qu’elles finissent bloqués dans la résine.

Ensuite, je coule mon mélange Epoxy + Microballon puis je pose un petit patch de fibre par-dessus. On laisse sécher toujours entre 20° et 25°, on ponce et voilà ! Plus qu’à poser le pads et y aller 🤙

Rassures toi si jamais tu casses, la majorité des foils utilisés pour le Pumping flottent donc pas de risque de le voir couler 😉 

Placement du foil sur la planche à 55mm de l'arrière
Pose des vis dans les inserts de pied de mat avec bande teflon
Pose des vis dans les inserts de pied de mat avec bande teflon 2
Placement de la platine de Foil
Inserts de pied de mat de foil
Stratification des inserts de pied de mat
Inserts de pied de mat de foil côté pont
Inserts de pied de mat de foil côté carène

Dernier petit tip, au passage pour le choix du foil si tu débutes en Foil Pumping, commences avec un foil que tu connais bien et qui fait au minimum 1500cm2. Si tu n’en as pas encore je te conseille d’éviter les foils avec un aspect ratio trop élevé. Ils sont top quand on sait faire, mais pour débuter ils pardonnent moins le marsouinage approximatif et ont tendance à nous amener là où ils veulent. D’ailleurs, voici un article pour connaître tous les secrets du foil dockstart et si t’es déjà expert et veux passer au niveau au-dessus je te conseil cet excellent article de mon associé Sylain sur la technique du beachstart en foil.

Planche de foil pumping de Fred Diaw vue de devant
Planche de foil pumping de Fred Diaw vue de côté
Planche de foil pumping de Fred Diaw vue de dessous
Planche de foil pumping de Fred Diaw vue pied de mat
Planche de foil pumping de Fred Diaw vue de dessus

Avec un peu d’huile de coude et quelques dizaines d’euros, te voilà prêt à rejoindre la foil aventure des self made Pump Foilers  !

Ah oui, est ce qu’elle est solide au final ? La preuve que oui, en image (après un paquet de gamelles depuis que j’ai commencé en mars ) 🙃

YouTube player

Bonne construction et bon ride !

Fred Diaw 🙂

Ces articles pourraient vous plaire :

Dockstart : Le guide ultime pour débuter et progresser 
Beachstart : Comment réussir son beach start en surf foil ?
Surf foil : Comment fonctionne un foil de surf ?
SUP Foil : Tout savoir pour débuter
Wing Foil : 5 conseils pour débuter par Titouan Galea

derniers articles
Ils l'ont fait 💪
- Advertisment -spot_img