Temps de lecture : 4 minutes (pour faire le plein de sport et nature 🤙)

Vous connaissez le snowkite ? Imaginez du kitesurf mais en mode kite snow ! Passez de l’eau à l’immensité de plaines enneigées dédiées à la ride ! Pas besoin d’être un pro du kite pour se lancer, mais on conseille tout de même d’avoir un bon niveau en ski ou en snowboard. Afin de pouvoir maitriser votre vitesse, garder votre équilibre et être plus à l’aise dans les virages sur la neige!

Comme pour le kitesurf, pas de vent, pas de séance de snowkite et tout le monde retourne sur les pistes ! En revanche, si vous avez de la chance et que le vent est stable pendant votre séjour, vous pouvez espérer vous déplacer correctement et maîtriser les demi-tours en une semaine. Les plus téméraires s’essaieront peut être même à quelques sauts, même si les premiers n’auront pas été forcément volontaires ! 😉

Location de vacances dans les Hautes Alpes

Voici nos 5 conseils pour vous débuter le snowkite.

1. Kitez sur des sites conventionnésdébuter le snowkite sur un terrain plat

Tout d’abord, on favorise le snowkite sur du hors piste, avec des espaces vastes et vallonnés. Attention, qui dit hors piste ne dit pas pentes inclinées ! Testé et approuvé, on prend beaucoup plus de plaisir sur du plat. Et au passage vous éviterez tout risque d’avalanche fréquent en hors piste. Ensuite, les descentes en snowkiting sont réservés aux plus aguerris, notamment pour du freestyle. De plus, on évite de monter des pentes, pour ne pas se mettre en danger. Depuis quelques années, quelques stations de sports d’hiver proposent des sites conventionnées à la pratique du kitesnow. On retoruve en effet, la zone de snowkiting à la Bresse, le snowkite au Lautaret, le snowkite dans les Vosges… On vous fait le débrief juste en dessous. 😉

Où faire du snowkite en France ?

Situé au dessus de Pour un avant goût, direction Briançon sur le spot du Lautaret. C’est un est un spot mythique avec un espace de jeu immense qui vous permettra d’explorer la montagne sans vous fatiguer. Vous pourrez y commencer vos premiers vols et avoir l’impression de voler comme un oiseau. Isabelle Fabre, ambassadrice Sportihome s’y est essayé avec une école de snowkite, pour son plus grand plaisir. Découvrez son expérience Sportihome en ski avec voile !

Pour en savoir un peu plus sur les spots jetez un coup d’oeil à notre article : Où faire du snowkite en France ? Les 9 meilleurs spots.

Location de vacances à Briançon

2. On prend un cours de snowkite

Ces dernières années les écoles de skis traditionnelles se sont lancées dans l’apprentissage du snowkite. On vous conseille de débuter le snowkiting en prenant des cours avec des moniteurs certifiés. Cela vous permettra de tester le matériel, ressentir vos premières sensations, mais surtout d’appréhender la montagne et de mieux jouer avec le vent.

Aussi, vous pouvez trouver directement des écoles de snowkite dans les domaines skiables. Mais il est vrai qu’il n’y a pas un large choix… Dans tous les cas, une école de ski sera toujours présente pour vous accueillir ! Et vous guider afin de vous faire profiter au mieux de votre séjour à la neige.

3. Le matériel et voile de snowkite

Le matériel pour débuter le snowkite n’est pas tant différent que la pratique du snowboard alpin traditionnel : snow, boots, fixes, tenue, gants, masque, casque. Après une question se pose : quelle aile pour faire du snowkite ? Pour les kitesurfers qui souhaiteraient se mettre au snowkite, la voile est un peu différente de la voile de kite (aussi appelé aile de kitesurf ou aile à caissons). Pour débuter le snowkite notre conseil est d’acheter une petite voile récente entre 4m2 et 6m2 qui aura l’effet d’un cerf-volant et pourra vous tracter aisément. Si jamais il y a chute, la voile de snowkite se roule en boule pour ne plus vous tracter une fois à terre.

Location de vacances à l'Alpe d'Huez

4. Respecter la météoRespecter la météo pour avoir de bonnes conditions de snowkite

Tout d’abord, on va commencer par la base, la plage de vent. Il faut mieux débuter le snowkite par vent léger. A plus de 30km/h, le vent souffle très fort et vous risquez de vous faire emporter. Le mieux est de commencer debout sans le snowboard pour capter la traction du vent, une fois à l’aise avec le maniement du kite, on peut chausser sa planche de snowboard et sillonner les vastes plaines qui nous font face ! Pour la suite, on ne vous conseille pas de faire du snowboard freestyle directement mais essayez néanmoins d’enchainer des virages pour rider tout en contrôle.

On vous conseille fortement de bien vous renseigner sur les conditions météo et prévisions à la journée. Par exemple l’arrivée de brouillard pourrait vite vous mettre dans une situation délicate.

5. Faire du snowkite à plusieurs

Plus on est de fou plus on rit ! Mais c’est également moins dangereux. En snowkite on se trouve souvent loin des pistes et des secours. Alors on part à l’assaut des pistes de snowkite en avec ses potes ou des moniteurs spécialisés ! Et on garde un œil sur là où nous emmène le vent, afin de ne pas tomber sur des rochers ou des falaises. Encore une fois, privilégier de partir avec des professionnels, quitte à prendre un stage de 5 jours !

Location de vacances dans les Jura

Vous voilà parer pour débuter le snowkite avec Sportihome, la plateforme 100% française d’hébergement entre sportifs ! Pour un sport insolite comme le snowkite, réservez un hébergement insolite à la montagne !


Ces articles devraient vous plaire :